Google acquiert la société Lift Labs, qui est spécialisée dans la conception de cuillères absorbant les tremblements de la main. Ces couverts sont particulièrement utiles pour les personnes souffrant de la maladie de Parkinson. Par cet achat, Google fait un pas de plus dans le domaine de la santé.

S'il reste surtout connu pour son moteur de recherche, Google a en réalité des activités bien plus vastes. Ces dernières années, l'entreprise américaine a même commencé à se tourner vers les technologies dites "NBIC" (nanotechnologies, bio-ingénierie, informatique et cognition) qui, selon certains observateurs, constitueront la grande révolution du 21ème siècle.

La firme de Mountain View s'intéresse aussi de très près au secteur de la santé. En début d'année, le groupe a par exemple présenté des lentilles intelligentes conçues pour aider les personnes diabétiques. Celles-ci peuvent mesurer le taux de glycémie dans le sang en analysant le glucose dans les larmes. Mais il existe d'autres projets encore plus spectaculaires.

Google a ainsi investi dans la société de bio-ingénierie 23andMe qui propose des analyses de risques de contracter des maladies génétiques pour moins de 100 euros. Si cette activité a dû être suspendue en septembre 2013 sur demande des autorités de santé aux USA, elle montre bien la piste suivie par Google : collecter, analyser et croiser les séquences ADN des patients afin de fournir en amont des traitements adaptés.

Que dire, enfin, de la création de Calico le 18 septembre 2013 ? C'est certainement cette société qui concentre le plus de fantasmes. En effet, celle-ci n'a pas d'autre ambition que de combattre la maladie et la vieillesse par le biais des nouvelles technologies, ravivant ainsi un vieux rêve de l'humanité.

Une cuillère taillée pour contenir la maladie de Parkinson

Au vu du passif de Google dans le domaine de la santé, il n'est donc pas très surprenant de voir l'entreprise américaine annoncer le rachat de Lift Labs. Cette firme est spécialisée dans la conception de couverts absorbant les tremblements. On imagine immédiatement l'utilité d'un tel dispositif pour les millions de gens souffrant de la maladie de Parkinson.

Les employés de Lift Labs vont rejoindre le laboratoire Google X, qui regroupe les projets les plus innovants de l'entreprise américaine (Internet via ballons-sondes, lunettes à réalité augmentée, téléphone modulaire, voitures automatiques, drones livreurs…). Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé.

Évoquant les couverts de Lift Labs, Google explique que "leur dispositif anti-tremblement pourrait améliorer la qualité de vie de millions de personnes". Google prévoit "d'explorer la façon dont cette technologie pourrait être utilisée de manière différente afin d'améliorer la compréhension et la gestion des maladies neurodégénératives telles que la maladie de Parkinson et le tremblement essentiel".

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés