Le groupe Nest, qui a été acheté par Google pour 3,2 milliards de dollars en début d'année, annonce la mise en vente de son thermostat connecté et de son détecteur de fumée intelligent en France à la fin du mois. Outre l'Hexagone, l'entreprise démarre ses activités en Belgique, en Irlande et aux Pays-Bas.

Nest n'a pas du tout l'intention de limiter les perspectives commerciales de son thermostat connecté au seul marché des États-Unis. Après avoir effectué un premier déploiement à l'international en lançant ce printemps l'appareil au Canada et au Royaume-Uni, le groupe acheté par Google 3,2 milliards de dollars en début d'année va étendre ses activités à quatre autres pays européens d'ici fin septembre, dont la France.

Outre l'Hexagone, l'appareil sera proposé en Belgique, en Irlande et aux Pays-Bas. Son prix de vente n'a pas été précisé, cependant celui-ci devrait coûter aux alentours de 225 euros (il est vendu 179 livres sterling outre-Manche, à titre de comparaison). À ce montant devra être éventuellement ajouté le prix de la main d'œuvre pour le faire installer par un professionnel.

Économie d'énergie

Le thermostat connecté contribue à la réduction de la facture de chauffage en opérant une gestion beaucoup plus fine de la température du domicile. Selon Nest, près de 2 milliards de kilowatts-heure (kWh) d'énergie ont été économisés sur l'ensemble de ses clients. Cette énergie économisée équivaut à l'énergie utilisée par 180 000 Américains pour alimenter leur domicile pendant un an.

En plus des préférences d'utilisation (par exemple mémoriser les niveaux de température privilégiés par les habitants du domicile à certains de la journée), le thermostat connecté peut détecter lorsque la maison est vide et couper automatiquement le chauffage. Il est possible en outre de le relancer avant de rentrer chez soi, afin que le domicile soit prêt à accueillir ses occupants.

Des partenariats

En Europe, les produits de Nest seront commercialisés dans 400 magasins lors de leur lancement. D'ici la fin de l'année, 150 autres boutiques les proposeront à la vente. En outre, des partenariats avec des entreprises de l'énergie ont été conclus. En France, Nest s'est rapproché de Direct Énergie (Lampiris en Belgique et Essent aux Pays-Bas).

Outre le thermostat connecté, Nest va également proposer à la vente son détecteur de fumée connecté. En revanche, la commercialisation des caméras connectées de Dropcam, une société également rachetée par Google pour 555 millions de dollars cet été,  n'est pas encore à l'ordre du jour.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés