Un joueur de Counter-Strike a eu la surprise de voir le SWAT intervenir alors qu'il diffusait en direct sa partie de jeu vidéo. Le jeune homme a été victime d'un canular téléphonique ayant conduit les forces de l'ordre à intervenir.

Jordan Mathewson se souviendra longtemps de sa partie de Counter-Strike. Alors qu'il jouait tranquillement et diffusait sa performance sur Twitch, le jeune homme s'est fait arrêter en direct par le SWAT de l'État du Colorado devant ses 3000 téléspectateurs.

Selon les informations de la presse locale, un canular téléphonique est à l'origine de l'intervention de la police américaine. Un internaute a appelé le numéro d'urgence américain (911) en prétextant une prise d'otage et des personnes touchées par des coups de feu. Ce type de fausse alerte s'appelle le "swatting", puisqu'elle fait souvent intervenir le SWAT.

L'intervention est visible à partir de 6 minutes 30 :

De son côté, Ars Technica signale que la police du Colorado enquête sur l'identité de l'appelant puisqu'il est rapidement apparu que Jordan Mathewson n'a rien fait de répréhensible. Craignant peut-être une augmentation du swatting, un responsable de la police a rappelé que ce genre d'intervention est périlleuse pour les forces de l'ordre et qu'une fausse alerte pourrait très bien mal tourner.

Ce n'est pas la première fois qu'un joueur diffusant en direct sa partie de jeu vidéo se retrouve confronté à un incident grave. Outre les interventions de la police, il y a également eu cet été le cas d'une joueuse de DOTA 2 dont le domicile a été cambriolé en direct alors qu'elle animait son chaîne sur Twitch. La jeune femme n'a heureusement rien eu.

( photo : CC BY-SA Tim McAteer )

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos