Netflix a confirmé son intention de produire une série télévisée française, dont le tournage aura lieu à Marseille. S'il compte s'en servir pour conquérir le public français, le service américain compte aussi l'utiliser pour atténuer les critiques sur sa participation au financement de la création.

Netflix financera bien une série TV française. Ce mercredi, l'entreprise américaine a confirmé son intention de produire un nouveau contenu pour son service de vidéo à la demande sur abonnement (SVOD), validant ainsi les informations rapportées en mars dernier par BFM Business. La série, dont le tournage aura lieu en France, sera exclusivement disponible sur Netflix et sera diffusée à partir de fin 2015.

L'intrigue de la série se déroulera à Marseille et relatera l'histoire de Robert Taro, le maire de la ville depuis 25 ans. Les prochaines élections le placeront face à l'homme qu'il a choisi comme successeur, un jeune homme décrit comme ambitieux. Outre la bataille politique, la série puisera dans les spécificités de la ville et son histoire récente, dans laquelle se mêlent la drogue, l'argent la corruption et la lutte pour le pouvoir.

Autrement dit, "Marseille" sera en quelque sorte le "House of Cards" français.

Si le casting n'est pas encore connu, Netflix a levé le voile sur une partie de l'équipe technique. Au scénario se trouve Dan Franck, qui a écrit la mini-série "Carlos" d'Olivier Assayas, sélectionnée officiellement à Cannes en 2010 et récompensée l'année suivante par un Golden Globe. Concernant la réalisation, Florent Emilio-Siri ("CloClo") tournera les deux premiers épisodes. Samuel Benchetrit est également annoncé.

Netflix finance rarement une série en dehors des États-Unis pour toucher un public étranger. Jusqu'à présent, la plateforme de SVOD a surtout commandé des contenus américains alors qu'elle est pourtant présente dans plusieurs pays européens. Mais ce n'est pas toujours le cas. Ainsi, le groupe a financé Lilyhammer, une série télévisée norvégienne.

La décision de produire une série en France n'a pas été prise par hasard. Outre la stratégie marketing visant à conquérir le public français avec un contenu auquel il sera sensible, Netflix entend montrer aux pouvoirs publics sa bonne volonté en matière de financement de la création, alors qu'il compte justement piloter ses activités en France depuis des pays à la fiscalité et à la réglementation plus douces.

( photo )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés