L'éditeur du navigateur Opera a signé un accord avec Microsoft pour installer par défaut Opera Mini sur les smartphones d'entrée de gamme de Nokia.

C'est pour le moins inattendu. Alors que Microsoft a longtemps été considéré comme le mal absolu par les éditeurs de navigateurs concurrents d'Internet Explorer, voici que l'éditeur du navigateur Opera annonce ce jeudi matin qu'il a conclu un accord avec la firme de Redmond. "Opera Mini sera le navigateur web par défaut sur les téléphones d'entrée de gamme de Microsoft et la gamme Asha", indique Opera Software.

Les deux nouveaux partenaires ont signé un accord de licence destiné à couvrir les téléphones Nokia des séries 30+, 40 et Asha. Sur ces mobiles, les clients qui utilisent actuellement le navigateur Xpress seront "encouragés à mettre à jour vers le dernier navigateur Opera Mini", tandis que les téléphones qui sortiront d'usine seront désormais pré-équipés avec le navigateur pour smartphones d'Opera.

Avec cet accord, Microsoft devrait concentrer ses efforts de développement sur la version mobile d'Internet Explorer, qui restera le navigateur par défaut sur Windows Phone pour les smartphones de milieu et de haut de gamme. L'objectif est simplement ici de se débarrasser du vieux navigateur Xpress Browser de Nokia, pour proposer aux utilisateurs un navigateur plus performant sur leur système.

De son côté, Opera Software revendique 250 millions d'utilisateurs d'Opera Mini dans le monde, dont 100 millions sur Android. "C'est une formidable opportunité d'étendre les bénéfices d'Opera Mini à des millions d'autres consommateurs sur nos marchés cibles", se félicite Lars Boilesen, le PDG de l'éditeur norvégien. "Il y a encore un nombre massif de gens qui n'ont pas migré vers des smartphones".

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés