Edward Snowden pourra rester en Russie. Les autorités ont délivré un permis de séjour de trois ans à l'ancien analyste américain.

L'avenir immédiat d'Edward Snowden s'écrira donc en Russie. En effet, l'ancien analyste américain, désormais mondialement connu depuis ses révélations sur les programmes de surveillance de la NSA, a reçu le feu vert des autorités pour demeurer dans le pays trois ans de plus. C'est son avocat, Anatoli Koutcherena, qui a annoncé la nouvelle ce jeudi lors d'une conférence de presse.

Le statut d'Edward Snowden en Russie a manifestement évolué. Alors qu'il avait bénéficié d'un asile temporaire l'an dernier, il est aujourd'hui question d'un permis de séjour. Celui-ci a été accordé le 1er août. Grâce à celui-ci, il peut aller et venir librement dans le pays, mais aussi se rendre à l'étranger s'il le désire, pour une durée n'excédant pas trois mois par voyage.

Selon son conseil juridique, ce titre de séjour peut aussi lui ouvrir les portes de la nationalité russe au bout de cinq ans (ce qui implique son son permis soit renouvelé pour quelques années supplémentaires d'ici là). Il n'est toutefois pas sûr qu'Edward Snowden en fasse la demande, celui-ci ayant à plusieurs reprises exprimé son attachement aux États-Unis et son souhait d'y retourner vivre un jour.

Le fait qu'Edward Snowden demeure en Russie illustre aussi le fait que ses demandes adressées à d'autres pays n'ont pas abouti. En juin, l'ancien agent de la NSA et de la CIA avait expliqué avoir transmis une demande formelle d'asile au Brésil.

Edward Snowden doit tenir une conférence de presse prochainement.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés