En Arménie, le gouvernement et les médias participent à une campagne visant à encourager la population à contribuer à l'encyclopédie Wikipédia, afin de promouvoir la culture du pays.

Depuis son lancement en 2001, l'encyclopédie Wikipédia a été adaptée dans de nombreuses langues avec l'ambition de permettre aux locuteurs de chaque idiome d'avoir leur propre recueil du savoir au lieu de se contenter de la traduction d'un ouvrage occidental, qui risquerait de véhiculer un point de vue décalé par rapport à la langue d'arrivée ou de passer à côté de certaines connaissances locales.

En treize ans, Wikipédia a été déclinée en 287 langues. Comme le relevait Christian Vandendorpe dans un article publié en 2008, "il est difficile d’imaginer outil plus puissant et plus universel pour favoriser le dialogue interculturel". En un clic, il est possible de découvrir comment une information est traitée ailleurs, de voir l'importance qui lui est accordée et de deviner l'influence culturelle dans son traitement.

Si Wikipédia est pleine de promesses sur le papier, la situation est toutefois un peu moins rose dans la réalité.

En effet, toutes les déclinaisons de l'encyclopédie ne sont pas logées à la même enseigne. Certaines sont très actives, avec plus d'un million d'articles au compteur, comme l'anglais, l'allemand, le français, l'italien, le russe, l'espagnol, le néerlandais, le suédois, le polonais, le vietnamien et le waray-waray, tandis que d'autres ont toutes les difficultés du monde à dépasser les 100 ou les 1000 articles.

Ce n'est guère étonnant. Dans l'histoire, toutes les langues n'ont pas eu la même opportunité de se diffuser dans de nombreux pays, via la colonisation, ou parmi les individus d'une nation très peuplée (comme le mandarin en Chine ou le hindi en Inde. En fait, la très grande majorité (160) des versions étrangères de Wikipédia a moins de mille articles. Et 234 en ont moins de dix mille.

C'est de ce constat que l'Arménie a décidé de lancer une campagne nationale baptisée "Un Arménien, un article" visant à encourager sa population à contribuer sur la version arménienne de l'encyclopédie libre et gratuite. L'objectif est limpide : il s'agit de l'améliorer quantitativement et qualitativement afin de promouvoir la culture arménienne, selon la BBC, qui s'est fait l'écho de cette opération.

La campagne, qui a débuté en mars et est notamment relayée à la télévision sous la forme d'un clip promotionnel, est soutenue par plusieurs personnalités du pays de la classe politique – dont des ministres – mais aussi du monde du spectacle.

Les autorités espèrent mobiliser en particulier la diaspora arménienne, qui, additionnée à la population vivant dans le pays, environ 3 million, permet de porter le nombre de locuteurs à près de 6 millions. Aujourd'hui, la déclinaison arménienne de Wikipédia est classée 44ème dans la liste des Wikipédias par nombre d'articles. Selon des statistiques datant du mois de juin, 122 000 articles étaient recensés.

( photo : CC BY-SA TheFlyingDutchMan )

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos