Tesla a conclu un partenariat avec Panasonic qui permettra à la société japonaise de participer à la construction d'une usine dédiée à la fabrication de batteries à lithium-ion. Tesla compte dépenser 5 milliards de dollars. De son côté, la firme japonaise pourrait investir jusqu'à un milliard de dollars.

Tesla voit les choses en très grand. Afin de donner à ses ambitions les moyens nécessaires pour les concrétiser, l'entreprise américaine spécialisée dans l'assemblage de voitures électriques prévoit de dépenser pas moins de 5 milliards de dollars pour faire sortir de terre une usine de fabrication des batteries lithium-ion qu'elle a inventées pour équiper ses véhicules.

Le constructeur automobile ne sera pas seul dans l'aventure. Panasonic a en effet trouvé un accord avec Tesla pour participer à la mise en place de cette usine aux États-Unis. Le montant de la participation du spécialiste de l'électronique grand public n'a pas été précisé, mais elle sera de toute façon appréciée, dans la mesure où le groupe nippon a une expertise dans les batteries à lithium-ion.

Selon des bruits de couloir, la participation de Panasonic devrait se situer entre 150 et 224 millions d'euros et pourrait atteindre au final près de 747 millions d'euros.

Selon le fondateur de Tesla, la production annuelle de véhicules va augmenter d'ici l'année prochaine, passant de 35 000 voitures électriques aujourd'hui à plus de 60 000 en 2015. En 2020, c'est un rythme de production annuel de 500 000 autos qui est visé.

Cette montée en puissance est soutenue par Panasonic via l'accord qui a été conclu cette semaine mais aussi par un autre contrat signé en octobre 2013 couvrant la fourniture à Tesla de 2 milliards de cellules entre 2014 et 2017.

L'usine servira à produire divers composants pour les automobiles Tesla (cellules, modules, blocs). Il est prévu que 35 GWh de cellules et 50 GWh de blocs sortent chaque année. Selon Usine Nouvelle, la construction de l'usine doit débuter cette année et s'achever au moment où le contrat avec Panasonic pour la fourniture de cellules prendra fin.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés