Google prépare un tour européen pour solliciter l'opinion de spécialistes sur le droit à l'oubli et la manière dont il est mis en œuvre sur le Vieux Continent. Les Européens ont également la possibilité de commenter l'arrêt de la CJUE via un formulaire dédié.

Suite à l'arrêt de la cour de justice de l'Union européenne, Google a mis en place un formulaire destiné aux Européens pour qu'ils puissent faire jouer leur droit à l'oubli. Désormais au centre d'un dispositif très controversé, la firme de Mountain View a dû procéder à quelques aménagements, comme la mise en place d'un comité consultatif regroupant diverses personnalités.

Lorsque celui-ci a été dévoilé le mois dernier, Google a également annoncé la tenue cet automne de "consultations" qui seront menées par le comité consultatif. Lorsque celles-ci seront terminées, l'instance ad hoc créée par Google "publiera ses conclusions qui, nous l'espérons, contribueront à orienter nos pratiques, constamment évolutives, dans ce domaine".

Trois semaines après avoir évoqué ces consultations, Google vient de publier la liste des pays dans lesquels seront organisées ces rencontres. Il s'agit pour le comité de "solliciter les commentaires des experts sur les questions soulevées par l'arrêt de la CJUE". Outre les commentaires, le comité sollicite aussi tout document (recherches, enquêtes…) permettant de faire avancer la réflexion sur le droit à l'oubli.

La liste :

  • 9 septembre 9 à Madrid, Espagne ;
  • 10 septembre à Rome, Italie ;
  • 25 septembre à Paris, France ;
  • 30 septembre à Varsovie, Pologne ;
  • 14 octobre à Berlin, Allemagne ;
  • 16 octobre à Londres, Royaume-Uni ;
  • 4 novembre à Bruxelles , Belgique.

Si Google sollicite tout particulièrement l'opinion des experts ayant une compétence sur ce sujet, les Européens ont toutefois la possibilité de donner leur avis sur la décision de la cour de justice de l'Union européenne via un formulaire disponible ici.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés