Le Royaume-Uni compte autoriser la circulation des voitures autonomes dès l'année prochaine. En France, il est aussi prévu d'accepter ces automobiles sur les routes à des fins de test.

La France ne sera pas le seul pays à autoriser les premières voitures autonomes sur les routes en 2015. Au Royaume-Uni aussi, les premiers véhicules capables de se diriger sans conducteur seront acceptés dans la circulation dès l'année prochaine. Selon la BBC, Londres doit bientôt présenter des mesures permettant à ces transports d'un nouveau genre de côtoyer les autres automobilistes.

Visiblement, le Royaume-Uni semble avoir décidé d'accélérer la cadence. Le calendrier précédent évoquait une introduction des voitures pleinement autonomes dans la circulation en 2017. Il était alors question de les tester dans la ville de Milton Keynes, à une vitesse de circulation de 19 km/h sur des voies prédéterminées. Il était aussi question d'en tester une vingtaine en 2015, mais avec un conducteur à bord.

Il faut dire que la compétition internationale s'anime. Outre Google, qui a fait très tôt parler de lui avec ses prototypes sans conducteur, d'autres constructeurs automobiles sont désormais dans les starting-blocks, avec le soutien des pouvoirs publics. Selon les estimations actuelles de certains industriels, la commercialisation de ces voitures devrait survenir dans six ans.

En attendant de résoudre un certain nombre de problématiques, les démonstrations se multiplient. Au Japon, le premier ministre Shinzo Abe a donné un petit coup de pouce aux industries nipponnes en testant devant les caméras des véhicules produits par ces dernières. En Suède, Volvo a prévu de faire circuler cent automobiles dans les rues de Göteborg en 2017.

( photo : CC BY Steve Jurveston )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés