Microsoft a choisi de mettre en avant les atouts de Cortana, son assistant personnel pour Windows Phone, en raillant les limites de Siri, un logiciel équivalent pour iOS.

Microsoft a trouvé un bon filon pour parler de ses produits, tout en taclant la concurrence. Depuis un an, l'entreprise américaine sort régulièrement des spots publicitaires pour vanter ici un smartphone, là une tablette. L'an dernier, la firme de Redmond s'était ainsi moquée de la guerre judiciaire entre Apple et Samsung, avant de cibler plus spécifiquement l'iPad quelques semaines plus tard dans un autre clip.

Avec la présentation de Cortana qui a eu lieu entretemps, Microsoft a choisi de remettre au goût du jour sa stratégie marketing. Dans une nouvelle vidéo publiée dimanche sur le compte YouTube de la société, et relayée par 01 Net, l'assistant personnel pour Windows Phone est confronté à Siri, une application similaire à Cortana mais destinée aux appareils sous iOS.

La vidéo, évidemment, est à la gloire de Cortana. Toutes les requêtes complexes qui ont été soumises aux deux assistants personnels ont montré la domination écrasante de la solution proposée par Microsoft sur celle fournie par Apple. Le premier programme est en effet capable de réagir aux questions de l'usager, tandis que le second est simplement navré de ne pas pouvoir faire quoi que ce soit.

Dans la vidéo, Microsoft veut illustrer la capacité de Cortana de saisir des demandes un peu plus compliquées, avec des références qui ne sont pas forcément évidente pour une intelligence artificielle. Le logiciel doit en particulier comprendre que certaines expressions comme "ma femme" doivent être associées à certains contacts spécifiques.

Lors de la présentation de Cortana, Microsoft avait mis l'accent sur la capacité du programme à farfouiller profondément dans les données contenues dans le téléphone, en fonction des autorisations accordées par l'utilisateur. Le programme est en effet en mesure de puiser dans le courrier électronique, mais aussi dans certaines applications mobiles (tierces ou propres à l'O.S.).

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos