Netflix est en train d'expérimenter une nouvelle option qui permet d'exclure des vidéos de l'historique d'activité et de son algorithme de recommandation.

Sur un ordinateur partagé, les autres usagers sont parfois amenés à connaître les dernières activités qui ont eu lieu, qu'il s'agisse des logiciels récemment exécutés, des derniers sites visités ou bien des fichiers consultés il y a peu. Afin de faire disparaître ces traces, des outils sont toutefois à disposition pour permettre au dernier utilisateur de passer un coup de balai derrière lui, à la fin de sa session.

En la matière, l'exemple le plus connu est le mode "navigation privée" pour surfer en toute discrétion sur le web. Disponible sur l'ensemble des principaux navigateurs, comme Firefox et Chrome, il permet de surfer sur des sites pour adultes tout en évitant de remplir l'historique ou bien de fureter sur des sites de e-commerce pour chercher des cadeaux, sans toutefois laisser d'indices.

C'est justement ce mode qui intéresse Netflix. Le service de vidéo à la demande sur abonnement (SVOD), qui doit officiellement lancer son offre en France au cours du deuxième semestre 2014, est en effet en train de tester une option qui permet aux usagers de voir des vidéos en cachette, sans que leur consultation ne soit mémorisée par la plateforme.

L'information a été rapportée par GigaOM, qui a pu obtenir un commentaire de Cliff Edwards, le directeur de la technologie et de la communication d'entreprise au sein de la société américaine.

"Chez Netflix, nous testons continuellement de nouvelles choses. Dans ce cas, nous expérimentations une fonctionnalité dans laquelle un usager qui regarde un film ou une série télévisée peut sélectionner un mode de visionnage privé. Choisir cette option signifie que le programme TV n'apparaîtra pas dans votre historique d'activité, pas plus qu'il sera utilisé pour déterminer les recommandations sur ce que vous devriez regarder dans l'avenir ".

Ainsi, ceux qui nourrissent une passion secrète pour les navets référencés sur Nanarland ou qui sont de grands amateurs de comédies romantiques pourront continuer à voir ces longs-métrages, sans avoir besoin que cela se sache.

Cette option devrait aussi tout simplement permettre d'éviter de "contaminer" l'algorithme des recommandations avec un film qui s'écarte de vos goûts habituels, par exemple si vous invitez des proches à regarder un long-métrage, mais que celui qui a été choisi ne vous convient guère.

Mais encore faut-il que Netflix se décide au final à intégrer cette option, ce qui n'est pas encore certain.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés