Depuis que des suédois ont lancé l’idée, les Parti Pirates poussent comme des champignons sur la surface du globe, y compris en France (avec des idées jugées trop extrêmes y compris dans leurs rangs). Les Etats-Unis, la Belgique, la Grande-Bretagne, l’Italie… tous ces partis s’opposent au droit d’auteur ou au moins au droit d’auteur tel qu’il existe aujourd’hui. Ils sont nés par dégoût des lois type DADVSI qui émergent devant chaque Parlement. Mais il leur manquait encore une coordination internationale pour véritable peser et peut-être s’accorder sur un programme politique commun.
C’est ainsi qu’est né PP Interrnational Net, un site qui se veut être « un point de rencontre pour tous les Partis Pirates qui ont démarré partout dans le monde« . Il est encore inanimé pour le moment, mais ne demande qu’à se développer.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés