Lenovo assure qu'il n'a pas l'intention de quitter le marché des tablettes dont la diagonale d'écran est inférieure à 10 pouces. Le constructeur chinois compte d'ailleurs en proposer deux nouvelles très prochainement

L'information s'est propagée sur les sites spécialisés comme une traînée de poudre. Contacté par IT World, un porte-parole du Lenovo a laissé entendre que le constructeur chinois allait arrêter de vendre aux États-Unis des tablettes dont la diagonale d'écran est inférieure à 10 pouces, au motif que ces terminaux n'auraient plus beaucoup de succès auprès de la clientèle.

Sauf qu'il n'en est rien. Dans un communiqué publié sur son site, l'industriel asiatique se veut très clair : non, Lenovo n'a pas l'intention de quitter le marché des tablettes de petit gabarit, contrairement aux premières affirmations des médias. Qu'il s'agisse de l'Amérique ou des marchés internationaux, Lenovo continuera de proposer des tablettes de 8 et 10 pouces sous Windows.

L'entreprise chinoise a d'ailleurs dans ses cartons de commercialiser de nouveaux terminaux. Il est notamment question d'une tablette de 8 pouces et une autre de 10 pouces. Leur commercialisation devrait survenir au cours de l'été, d'après le communiqué.

La clarification de Lenovo rassurera sans aucun doute Microsoft, qui a dévoilé une nouvelle stratégie ce printemps que les mobiles et les tablettes dont l'écran est inférieur à 9 pouces pourront avoir gratuitement Windows. Il s'agit pour le géant des logiciels de s'imposer dans le marché des terminaux, en reprenant la tactique d'Android. Or le retrait de Lenovo aurait fait perdre un allié de poids à Microsoft.

( photo : CC BY-ND Lenovo )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés