Google revient sur sa politique d'interdiction des pseudonymes, et autorise désormais la création de comptes Google+ anonymes.

Trois ans après lancé son réseau social pour concurrencer Facebook et Twitter, Google abandonne enfin le règlement qui interdisait de créer un compte Google+ sous pseudonyme. Dans son communiqué, la firme de Mountain View ne reconnaît toutefois pas qu'ils s'agissait d'une erreur. Le fait d'interdire l'anonymat ou le pseudonymat sur Google+ a "aidé à créer une communauté faite de vraie gens", assure-t-il, "mais ça a aussi exclu un certain nombre de personnes qui voulaient en faire partie sans utiliser leur vrai nom".

Lorsque Google+ fut lancé, le président de Google Eric Schmidt avait expliqué qu'il fallait choisir entre l'anonymat et Google+, estimant que le fait d'utiliser son vrai nom permettrait de générer des discussions de meilleure qualité sur le réseau social, puisque les utilisateurs engagent leur réputation. La firme n'avait pas hésité à fermer des comptes sous pseudonymes pour appliquer sa politique.

Au fil du temps, Google avait toutefois lâché du lest en permettant d'utiliser des pseudos sous Google+, mais uniquement s'ils étaient rattachés à une identité réelle.

"Nous savons que notre politique de noms n'a pas été claire", reconnaît aujourd'hui Google. "Nous nous en excusons, et nous espérons que le changement opéré aujourd'hui sera une étape pour faire de Google+ l'endroit accueillant et inclusif que nous voulons qu'il soit".

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés