Alors qu'il devait sortir ces prochaines semaines en Russie, qui servira de rampe de lancement, le Samsung Z sous Tizen a été reporté à une date ultérieure. 

Au début du mois dernier, et après déjà plusieurs reports, Samsung a présenté le Samsung Z, le premier né de sa future gamme de smartphones sous Tizen. L'OS open-source conçu avec Intel sur les bases de MeeGo doit permettre au fabricant sud-coréen de ne plus dépendre du système Android de Google. Mais le Samsung Z qui devait sortir d'abord en Russie au troisième trimestre de cette année devra encore entendre.

Lors d'une conférence réservée aux développeurs Tizen à Moscou, Samsung a annoncé que le téléphone était encore reporté. "Le smartphone apparaîtra sur le marché russe plus tard, lorsque nous pourrons proposer à nos utilisateurs un portefeuille plus complet d'applications", a expliqué le fabricant, sans se fixer de nouveau calendrier.

Samsung avance à pas de loups avec Tizen, et s'est contenté pour le moment de le déployer dans ses nouvelles montres connectées Galaxy Gear, pour lesquelles les clients n'ont pas les mêmes attentes en terme d'applications. Le concurrent d'Apple veut faire de la Russie un marché de bêta-test technique et commercial pour son système d'exploitation mobile, mais doit tout de même avoir dès sa sortie un téléphone et un écosystème d'applications suffisamment séduisants pour ne pas fausser négativement le test du marché.

Le Samsung Z est équipé d'un écran 4,8 pouces HD Super AMOLED, d'un processeur Quadruple Core à 2,3 Ghz, d'un appareil photo de 8 Mpix à l'arrière et d'une caméra 2,1 Mpix en façade, ainsi que d'une batterie 2600 mAh.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés