Bouygues ne veut décidément pas être rattrapé par Orange. Alors qu'il n'avait plus parlé de sa couverture 4G depuis mars, Bouygues a mis à jour ses données... quelques heures après une annonce de son rival. Orange affirme que son réseau couvre désormais 69 % des Français. Et Bouygues ? Le sien passe de 69 à 70 %.

Orange et Bouygues Telecom sont désormais au coude-à-coude dans la course à la 4G. Les deux opérateurs affichent désormais un niveau de couverture 4G de la population française vivant en métropole pratiquement identique. Mardi, l'opérateur historique a déclaré couvrir en très haut débit mobile 69 % des Français. Le même jour, Bouygues a répliqué en affirmant que son réseau en atteint 70 %.

L'annonce de Bouygues, qui survient quelques heures à peine après celle d'Orange, a toutefois la teinte d'une manoeuvre désespérée du groupe pour conserver un peu plus longtemps sa place de numéro un des opérateurs concernant l'étendue de son réseau 4G, place qu'il occupe depuis octobre dernier grâce au feu vert de l'ARCEP lui permettant d'utiliser la bande 2G pour faire de la 4G.

En effet, Bouygues n'avait plus communiqué sur son réseau mobile 4G depuis le 17 mars, date à laquelle était annoncée une couverture de 69 %. Comme par hasard, il a fallu qu'Orange prenne la parole et annonce un taux similaire pour que Bouygues réagisse et ajoute 1 % à son total. Il s'est pourtant écoulé plus de trois mois entre les deux annonces… Bouygues n'a-t-il pas étendu son réseau à d'autres villes ?

Visiblement, non. Dans l'annonce publiée mardi, Bouygues évoque 2527 villes couvertes. C'est exactement le même nombre de communes que celui annoncé en mars dernier. L'explication serait donc à chercher au niveau de la qualité et de la portée du signal, puisque le nombre de Français couvert par la 4G de Bouygues est passé de 43 à 44 millions.

Quoiqu'il en soit, Orange est sur le point de doubler Bouygues. En l'espace de 40 jours, la couverture du réseau 4G de l'opérateur historique est en effet passée de 60 % (22 mai), à 65 % (24 juin) puis 69 % (01 juillet). Sauf réaction très forte de Bouygues, la messe est dite.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés