Alors que la sortie de Windows 9 est prévue pour 2015, une préversion devrait arriver cet automne. Ce nouvel O.S. serait en mesure d'adapter son interface en fonction du support utilisé. Avec un PC standard, c'est une interface classique qui serait employée. Mais avec un terminal tactile, c'est une interface "Metro" qui devrait être privilégiée.

Disponible depuis octobre 2012, Windows 8 va prochainement fêter ses deux ans d'existence. Si sa carrière est loin d'être terminée, le système d'exploitation de Microsoft va toutefois bientôt céder sa place de dernier-né de la gamme. En effet, le géant des logiciels est déjà en train de préparer la prochaine évolution de sa plateforme, qui pourrait arriver dans le commerce au printemps prochain.

Une préversion ce printemps ?

En attendant la sortie officielle de Windows 9, la firme de Redmond va inévitablement passer par plusieurs étapes (developer preview, consumer preview, release preview…) avec à chaque fois la publication d'une version inachevée. Et à en croire es indiscrétions entendues par Mary-Jo Foley, journaliste très au fait des activités du groupe, une première préversion de l'O.S. doit arriver cet automne.

Si Microsoft a effectivement l'intention de distribuer dans le commerce Windows 9 en avril 2015, il va effectivement falloir publier très prochainement une première préversion très rapidement. Chaque étape est en effet espacée de plusieurs mois, afin de laisser le temps aux équipes de poursuivre le développement de la plateforme et de l'ajuster au fur et à mesure des retours d'expérience.

Une interface évolutive ?

À quoi faut-il s'attendre avec Windows 9 ? Il semble que le système d'exploitation se distinguera par sa faculté à s'adapter à son support. Une interface classique sera privilégiée dans le cas où la machine ne dispose pas d'écran tactile, par exemple. À l'inverse, un appareil ayant un écran tactile affichera l'interface Metro, plus adaptée à une utilisation avec les doigts.

Windows 9 doit donc permettre à Microsoft de remettre en place un environnement familier pour les usagers utilisant un ordinateur classique, avec la présence du bouton et du menu Démarrer. Leur retrait et le choix d'une interface spéciale avaient été vivement critiqués lorsque Windows 8 est arrivé, car ces choix ergonomiques ont été perçus comme trop déstabilisants.

Cela étant, il n'est toutefois pas question pour l'entreprise américaine de jeter tout le reste à la poubelle. Les acquis de Windows 8 vont donc perdurer a priori, mais ne devraient se manifester que lorsque l'appareil recevant l'O.S. est prévu pour un usage tactile. Et dans le cas des appareils hybrides, tout dépendra de la présence ou non de périphériques (souris et clavier).

Et après ?

Windows 9 sera-t-il un retour aux sources, comme certains le laissent entendre ? Si c'est le cas, il pourrait ne s'agir que d'un retour aux sources très temporaire. En effet, la version qui arrivera avec cet O.S. pourrait bien être l'occasion pour la firme américaine de basculer dans le "cloud" avec un système d'exploitation dans les nuages.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés