Bouygues Telecom vient d'annoncer ce mercredi une offre en fibre optique (FTTH) à 25,99 euros par mois, sans engagement de durée.

Bouygues Telecom annonce ce mercredi une offre en fibre optique (FTTH) à 25,99 euros par mois, incluant la télévision (170 chaînes), un enregistreur numérique doté d'un espace de stockage de 300 Go, les appels illimités vers les fixes de 120 destinations. Les appels illimités vers les mobiles ne sont pas pris en compte, sauf six pays : France, USA, Canada, Chine, Corée du Sud et Singapour.

Présentée comme un moyen de "rendre plus accessible l'Internet fixe pour le plus grand nombre" et de démocratiser l'accès au très haut débit, cette nouvelle formule s'inscrit dans la continuité du forfait Bbox ADSL à 19,99 euros par mois présenté en début d'année et illustre la guerre des prix au niveau de l'Internet fixe que l'opérateur a souhaité lancer, afin, mais pas seulement, de mettre la pression sur Free.

À l'époque, Bouygues avait précisé vouloir offrir à ses abonnés "une économie de plus de 150 euros par an", tout en misant sur une offensive à bas coût qui doit lui permettre, à terme, d''atteindre l'objectif des 20 % de parts de marché dans le fixe. C'est du moins le plan théorique de Bouygues, exposé en début d'année lors de la présentation du forfait Bbox ADSL.

L'accès à l'offre dépendra de l'éligibilité des clients de Bouygues.

Elle sera lancée le 30 dans trente villes, dont Paris, Lyon, Marseille, Toulouse, Nice et Bordeaux. La quasi-totalité des autres communes couvertes par Bouygues Telecom se trouve dans la petite couronne de la région parisienne. Elle délivrera dans un premier temps un débit jusqu'à 400 Mb/s puis, d'ici la fin de l'année, celui-ci devrait monter jusqu'à 1 Gb/s.

Bouygues précise que cette offre est sans engagement de durée. En revanche, les frais de résiliation et le dépôt de garantie du décodeur Bbox seront facturés 49 euros à chaque fois. Les appels illimités ne prennent pas en compte les numéros spéciaux et, dans le cas des mobiles, une limite est fixée à 199 correspondants différents par mois pour la France métropolitaine (après, c'est du hors forfait).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés