Au cours de l'édition 2014 de Google I/O, Google a parlé de la version pour accessoires connectés d'Android. Présentant quelques situations dans lesquelles une montre intelligente serait utile, l'entreprise américaine a aussi annoncé la mise en vente de montres par LG, Motorola et Samsung, qui rejoint donc l'aventure.

Mercredi soir, Google a tenu sa conférence annuelle Google I/O dédiée aux développeurs. De fait, la firme de Mountain View s'est surtout concentrée sur des annonces autour des logiciels et des services, et plus particulièrement de l'écosystème Android. Très attendues, les déclarations sur ses autres grands projets (Ara, Tango, Glass…) ont été les grandes absentes de la journée.

Ainsi, la keynote du groupe américain lui a permis de revenir sur les accessoires connectés. Depuis mars, Google propose une déclinaison de son système d'exploitation mobile pour ces appareils très particulier. Baptisée Android Wear, elle est fortement liée à Google Now (c'est-à-dire qu'elle répond à des instructions vocales) du fait de son écran trop petit pour afficher le moindre clavier.

Google considère que le smartphone n'est pas nécessaire dans certains cas et que la montre peut récupérer certaines de ses tâches. Par exemple, est-il nécessaire de sortir son mobile pour consulter un SMS, lire un tweet ou réagir à une notification Facebook ? Ces messages, très courts, peuvent tout à fait s'afficher sur l'écran de la montre, alors connectée au portable.

Au cours de la conférence, Google a cherché à prouver l'intérêt des montres connectés en prenant l'exemple d'un usager voulant cuisiner et avoir la recette à proximité. Une fois la connexion établie avec le mobile, qui affiche alors une application dédiée, Android Wear pourrait afficher étape par étape la marche à suivre pour terminer le plat.

Mais est-il judicieux de se lancer en cuisine en gardant sa montre au poignet ?

Au passage, Google a annoncé la commercialisation imminente des premiers modèles de ses partenaires (LG avec la G Watch, Motorola avec la Moto 360). À noter le ralliement de Samsung au projet, avec une montre sous Android Watch (Gear Live) sur les rails, malgré l'existence de sa propre solution, Tizen. La Gear Live est attendue pour le 7 juillet, au prix de 200 dollars.

Un SDK pour les développeurs se trouve à cette adresse.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés