Google a profité de la conférence annuelle I/O pour présenter les évolutions de son système d'exploitation mobile. Si l'entreprise américaine n'a pas encore annoncé le nom de la future version d'Android, baptisée pour l'instant "L", elle a toutefois abordé quelques points-clés.

Espérée, la présentation détaillée de la prochaine mise à jour d'importance pour Android n'a pas eu lieu lors de la conférence Google I/O de 2014 consacrée aux développeurs. Cependant, Google a quand même donné un aperçu de la future étape de son O.S., pour l'instant connu simplement sous le nom de code "Android L". Cette nouvelle version doit être lancée avant la fin de l'année, vraisemblablement cet automne.

Le changement le plus visible avec Android L se trouve au niveau du look de la plateforme. Celle-ci a complètement été repensée afin de poursuivre la transition de l'entreprise américaine vers un design plat ("flat design"). Il faut dire que c'est la mode, Apple l'ayant aussi adopté. Cette refonte s'accompagne d'une nouvelle interface, baptisée "Material Design", qui se veut colorée, aérée et minimaliste.

Outre un ravalement de façade, Android L doit apporter un certain nombre de changements dans l'ergonomie du système d'exploitation. Sur scène, Google a notamment évoqué un nouvel écran de verrouillage avec un accès interactif et dynamique aux notifications puis a présenté un affichage en carrousel dans le navigateur Chrome (par exemple la liste des favoris ou les onglets ouverts par l'usager).

Android L doit aussi améliorer l'autonomie des terminaux. Lors de sa conférence, Google a rappelé l'existence du projet Volta, dont le but est justement de gérer plus finement la batterie. Un mode d'économie d'énergie sera ainsi de la partie, afin de gagner jusqu'à 1h30 de fonctionnement. D'autres modifications sont prévues, allant de l'amélioration du clavier virtuel à l'arrivée d'un mode "ne pas déranger".

La future version d'Android doit aussi disposer de nouveaux outils afin de sécuriser un mobile perdu ou volé. Comme les autres acteurs de l'industrie mobile, Google va proposer un accès à distance pour remettre à zéro le mobile, en effaçant son contenu et en remettant les réglages d'usine. Des statistiques récentes montrent que ces outils ont un effet visible sur le vol des mobiles.

Avec Android L, il sera aussi possible de déverrouiller un chromebook en approchant un terminal autorisé. Cette méthode doit être une alternative à l'identification traditionnelle par le mot de passe. Android L proposera aussi une recherche améliorée et un effort au niveau des performances, avec le remplacement de Dalvik par ART (incluant le 64 bits) et l'arrivée de l'Android Extension Pack pour les graphismes.

Google a aussi fait un point sur la sécurité sous Android, avec un balayage pour détecter et neutraliser les logiciels malveillants, l'arrivée de patchs de sécurité pour les services de Google Play ou encore la réduction de la fragmentation d'Android, afin que seules les toutes dernières versions de l'O.S. soient utilisées, les plus anciennes étant considérées comme moins sûres.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés