Orange affiche désormais un taux de couverture de la population française en 4G de 65 %, contre 60 % il y a un mois. L'opérateur historique s'emploie à doubler Bouygues Telecom, qui est officiellement l'opérateur disposant de la couverture en très haut débit mobile la plus importante.

L'avance qu'avait Bouygues Telecom dans la 4G suite à l'autorisation de l'ARCEP de recycler la bande 1800 MHz (utilisée par la 2G) pour soutenir le déploiement de son réseau 4G est en train de fondre comme neige au soleil. Derrière lui, Orange fait tout son possible pour le doubler et se présenter ensuite comme l'opérateur ayant la couverture de la population la plus étendue.

Au moins de juin 2014, le taux de couverture en très haut débit mobile de l'opérateur historique atteint 65 %, soit quasiment deux Français sur trois (66 %). Un mois auparavant, celui-ci n'était "que" de 60 %. En comparaison, Bouygues se situe officiellement à 69 %. Mais l'entreprise n'a plus communiqué là-dessus depuis mars dernier. Cette dernière statistique n'est certainement plus valide.

Même si Bouygues a certainement une couverture de la population plus importante aujourd'hui (dont le pourcentage doit vraisemblablement se situer entre 70 et 80 %), Orange est aujourd'hui à la tête d'un réseau d'antennes-relais plus étoffé. Ce n'est donc plus qu'une question de temps avant que l'opérateur historique passe en tête de la compétition.

Concernant les autres normes de téléphonie mobile, le réseau H+ d'Orange atteint 77 % en juin 2014, tandis que le réseau 3G+ s'approche des 100 %, avec un taux à 98,7 %.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés