Vous n'avez jamais osé accepter l'invitation de cette jolie blonde à forte poitrine qui vous invitait à discuter sur Skype ? Numerama l'a fait, pour vous servir. Analyse d'un spam pornographique.

Si vous utilisez Skype, c'est le genre d'invitations mystérieuses que vous avez peut-être déjà reçues. Alors qu'elle n'évoque chez vous aucun souvenir, une femme dont la photo de profil (de face) ne laisse pas indifférent vous demande soudainement de l'ajouter à votre liste de contacts. Etape obligatoire avant de pouvoir entamer une discussion :

Agacés par ces spams à répétition, nous avons voulu vérifier qui se cachait derrière la séduisante "pierrette.17durio" qui demandait à échanger quelques mots. L'invitation avait été reçue samedi et dès notre acceptation lundi en milieu de journée, une "discussion" s'est immédiatement nouée, comme si Pierrette attendait languie depuis 48 heures devant son clavier.

Première surprise, Pierrette s'appelle Léa :

En débutant cette conversation en nous faisant passer pour une cible idéale, nous avions plusieurs objectifs en tête :

  1. Voir quel spammeur se cache derrière Pierrette / Léa ;
  2. Voir quelles techniques d'ingénierie sociale sont employées pour nous convaincre de croire en sa sincérité ;
  3. Tenter de trouver de quel pays nous parle Pierrette / Léa (que l'on s'imaginait être un Pakistanais moustachu) ;

La réponse à la première question n'a pas tardé puisque dès son profil, Pierrette / Léa nous invite à aller consulter son profil sur le site MeRejoindre.com, qui nous dit qu'elle a 27 ans, qu'elle habite Toulouse, et qu'elle "adore (s)'exhiber devant (s)a webcam et faire l'amour avec des inconnus". Le site web nous dit qu'elle est en ligne, affiche des photos sexy qui sont bien celles de Pierrette, et nous propose un "accès gratuit à (s)a webcam". Mais pour y avoir accès, il faut tout de même livrer ses numéros de carte bancaire, laquelle, c'est promis, "sert uniquement à vérifier votre majorité" :

La tentation fut grande mais nous avons résisté.

Selon le registre Whois, MeRejoindre.com est enregistré chez le registrar eNom par l'intermédiaire d'une société écran, qui empêche de voir le véritable propriétaire. Les serveurs sont hébergés aux Pays-Bas, mais ça ne dit rien de la vraie nationalité de Pierrette. A l'ouverture, le site MeRejoindre.com renvoie vers une autre URL, du prestataire de paiement SecuriteTotale.com, lequel semble lui-même peu recommandable. Mais rien ne dit que les deux soient liés autrement que par un contrat de prestation.

Concernant l'ingénierie sociale, elle s'est avérée décevante. Dès le départ, Pierre / Léa fait comme si l'on s'était déjà vu ("je sais pas si te souviens de moi, on s'était déjà parlé il y a longtemps"), et se risque à une vague explication ("je suis agent immobilier, je visite pas mal de maisons dans toute la région"). Mais alors que l'on tend des perches pour lui permettre de crédibiliser son histoire ("C'était à Nantes ?"), Pierrette / Léa n'en saisit aucune.

La belle se contente de parler d'elle, sans répondre à nos questions. Malheureusement, nos tentatives de lui faire cliquer sur un lien hypertexte pour vérifier sa provenance géographique à l'aide des logs Apache et de son adresse IP ne donnera rien.

On finira par comprendre que Pierrette n'était pas un Pakistanais payé quelques centimes de l'heure pour nous faire fantasmer, mais un robot qui se contente d'attendre une réponse pour enchaîner sur la phrase suivante de son script. A chacun sa naïveté et ses déceptions.

Voici l'intégralité de la "conversation". Ames sensibles, s'abstenir :

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés