La fondation Wikimédia a mis à jour ses conditions d'utilisation pour gérer les éditions rémunérées qui peuvent survenir sur Wikipédia. Désormais, il est exigé que ceux étant payés pour écrire dans l'encyclopédie au profit d'un client divulguent au préalable la nature de leurs contributions. Il s'agit moins d'interdire ces modifications que de les encadrer.

L'année dernière, il a été découvert suite à la publication de deux enquêtes que des agences de relations publiques se sont spécialisées dans les contributions rémunérées sur Wikipédia. À l'époque, l'affaire s'était cristallisée autour d'une société, Wiki-PR, la fondation Wikimédia allant jusqu'à lui adresser une lettre de mise en demeure et l'avertir de possibles "mesures juridiques […] pour protéger ses droits".

La découverte d'un nouveau modèle d'affaires basé sur la rédaction volontairement orientée de fiches et le risque de le voir prendre de l'ampleur ont beaucoup inquiété les contributeurs réguliers, car il s'agit d'une tendance qui ne peut aller qu'à l'encontre des principes de l'encyclopédie libre et gratuite (neutralité de point de vue, pertinence, vérifiabilité des informations…).

En effet, les sociétés qui passent par les services de ces agences ne cherchent évidemment pas à salir leur réputation, mais bien à l'améliorer. Wikipédia étant l'un des sites les plus visités sur le net (il est par exemple classé cinquième en France et sixième dans le monde, selon Alexa), les informations qui y figurent peuvent vite revêtir une importance capitale aux yeux de ces entreprises.

Inciter à la transparence

Que faire pour empêcher le maquillage de certaines informations sur Wikipédia, surtout lorsque les éditions sont rémunérées ? Les petites mains de l'encyclopédie n'ayant pas les moyens de connaître les intentions qui se cachent derrière chaque adresse IP, la marge de manoeuvre est, de fait, très étroite : mais il existe un point d'équilibre sur lequel Wikipédia veut miser : la transparence.

Dans les conditions d'utilisation, il est désormais indiqué que "si vous êtes rémunéré pour écrire des articles, vous devez divulguer vos contributions rémunérées afin de vous conformer aux nouvelles conditions d’utilisation. Vous devez ajouter votre affiliation à votre résumé de modification, page utilisateur ou page de discussion, afin de faire toute la transparence sur votre angle de vue".

Une foire aux questions dédiée a été mise en ligne pour l'occasion.

Concrètement, il ne s'agit pas d'interdire toute contribution rémunérée mais d'empêcher que celles-ci soient dissimulées. "Ce changement clarifiera et renforcera l’interdiction de dissimuler les contributions rémunérées sur tous les projets Wikimédia", est-il expliqué. Il s'agit d'inciter ceux effectuant des contributions rémunérés à avancer à visage découvert.

Quid des contributions rémunérées annoncées à l'avance ?

Est-ce à dire que les contributions rémunérées seront systématiquement acceptées lorsqu'elles seront annoncées à l'avance ? Non. Dans sa FAQ, Wikipédia précise que la totalité des principes de l'encyclopédie reste toujours valable, tout comme la législation applicable dans le pays dans lequel réside le contributeur.

"Par exemple, la politique de Wikipédia en anglais sur le point de vue neutre impose que les contributions soient effectuées de manière juste, proportionnée et (dans la mesure du possible) sans parti-pris. Ces conditions doivent être respectées même si le contributeur divulgue ses contributions rémunérées", explique la foire aux questions.

Si la contribution rémunérée reste dans les clous, elle pourra rester en ligne (par exemple pour équilibrer un article qui serait, pour le coup, "à charge", en apportant un autre point de vue). Mais encore faut-il qu'elle traverse "l'examen approfondi" des autres contributeurs, qui cherchent à "identifier les conflits d’intérêts et supprimer les contributions reflétant des partis pris". Ce qui n'est pas gagné d'avance.

Bien qu'intéressante, l'approche de Wikipédia repose essentiellement sur la bonne volonté des agences de relations publiques. Vont-elles jouer le jeu de la transparence, en ayant l'incertitude de voir leurs interventions rémunérées (systématiquement) rejetées ? Ou continueront-elles d'avancer masquées, considérant que cela leur offre plus de chances d'arriver à leurs fins ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés