D'abord aux Etats-Unis, puis dans le reste du monde, Facebook traquera désormais les visites des sites internet par ses membres pour savoir quelles publicités insérer dans le fil d'actualité lorsqu'ils reviennent sur Facebook.

Facebook a annoncé jeudi le déploiement d'un nouveau mode de ciblage de ses utilisateurs, qui se base sur les sites web visités et sur les applications utilisées pour déterminer les centres d'intérêts de chacun de ses membres, afin de savoir quelles publicités insérer dans le fil d'actualités. Jusqu'à présent, Facebook se basait essentiellement sur les informations du profil (âge, sexe, région géographique,…), et sur les pages Facebook "aimées" par les utilisateurs.

La nouvelle méthode, qui n'est pas différente de ce que font déjà des régies comme Google Adsense ou Criteo, n'est pour l'instant mise en place qu'aux Etats-Unis ; mais elle sera ensuite généralisée au monde entier. Elle est rendue possible par le bouton "j'aime" et d'autres modules sociaux de Facebook qui sont installés sur un très grand nombre de sites internet, et qui permettent à Facebook de suivre les visites de ses utilisateurs.

"Imaginons que vous réfléchissiez à acheter une nouvelle TV, et que vous commenciez à rechercher les TV sur le web et dans des applications mobiles. Nous pourrions vous montrer des publicités pour des offres pour une TV pour vous aider à obtenir le meilleur prix, ou pour vous montrer d'autres marques auxquelles penser", explique Facebook. "Et parce que nous pensons que vous êtes intéressés par les produits électroniques, nous pourrions vous montrer des publicités pour des produits électroniques à l'avenir, tels que des enceintes ou une console de jeux qui irait avec votre nouvelle TV".

Pour accompagner ce nouveau type de publicités et les rendre plus acceptables, Facebook a mis en place des outils qui permettent aux membres de contrôler les annonces qu'ils acceptent de recevoir, en éliminant certaines thématiques ou des annonceurs précis. Le réseau social prévient cependant que l'utilisation de cet outil n'aura aucune influence sur le nombre des publicités visibles, mais uniquement sur leur pertinence.

Il est par ailleurs possible de désactiver le traçage par Facebook en se rendant sur cette page, qui fait office de standard pour l'industrie.

How Ads Work on Facebook from Facebook on Vimeo.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés