Tout le monde n'est pas nécessairement en faveur de l'enseignement de la programmation à l'école, même si l'informatique et le numérique prennent une place de plus en plus importante dans la société. C'est le cas de Linus Torvalds, qui suggère plutôt une initiation et un apprentissage en informatique plus général.

Est-il judicieux de développer l'enseignement de la programmation informatique au sein de l'éducation nationale, en l'incluant dans l'éducation scientifique classique (mathématiques, technologie, sciences expérimentales…), voire en lui permettant d'être une matière à part entière dans le programme scolaire ? Et, si oui, à quel niveau faut-il commencer ? Au lycée ? Au collège ? En primaire ?

Alors qu'un rapport d'information sur le développement de l'économie numérique française a récemment préconisé de  "de mettre en place des sessions d’éveil au codage dès l’école primaire et de rendre obligatoire l’enseignement de l’informatique dans le cycle secondaire". et "de faciliter la création de nouveaux diplômes afin de rendre plus agiles les universités", une voix discordante s'est récemment fait entendre.

Linus Torvalds préfère des cours plus généraux

Linus Torvalds, bien connu des partisans du logiciel libre pour son rôle dans la création du noyau Linux, s'est en effet montré défavorable à l'enseignement de la programmation à l'école. Interrogé par Business Insider sur une multitude de sujets, l'informaticien a notamment expliqué que l'apprentissage d'un sujet aussi spécialisé n'était pas indispensable pour tout le monde.

"En fait, je ne crois pas que tout le monde doit nécessairement essayer d'apprendre à coder. Je pense que c'est assez spécialisé et personne ne s'attend vraiment à ce que la majorité des gens le fasse. Ce n'est pas comment savoir comment lire et écrire et faire des opérations mathématiques de base", a-t-il souligné. Cela étant, cela ne veut pas dire qu'il faut passer sous silence cette discipline.

Pour Linus Torvalds, il convient d'initier les élèves à la programmation, par exemple dans le cadre de cours plus généraux sur l'informatique, afin de présenter ce domaine et, peut-être, de susciter des vocations. En revanche, Linus Torvalds est favorable à une éducation à l'informatique, pour que les jeunes aient un bagage intellectuel minimal pour se débrouiller seuls et être en mesure de prendre du recul.

Code.org, Codecademy…

L'opinion de Linus Torvalds tranche avec l'enthousiasme récent qui s'est agrégé autour de la perspective de voire l'enseignement de la programmation faire une percée l'école. On se souvient par exemple que aa secrétaire d'État au numérique, Axelle Lemaire, a apporté un soutien au projet de Codecademy, en assistant au lancement du site qui propose d'apprendre "à coder de manière interactive".

Aux USA, un phénomène assez similaire peut-être observé autour de l'initiative Code.org. Outre les encouragements de plusieurs personnalités (Bill Gates, Mark Zuckerberg, Gabe Newell, Jack Dorsey, Drew Houston…) à la généralisation de cet apprentissage, il y a également eu le message de soutien de Barack Obama, qui voit ce domaine comme l'un des enjeux d'avenir pour le pays.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés