Facebook a publié par erreur la version iOS de son propre service de messagerie éphémère, baptisé Slingshot, qui doit venir concurrencer de front Snapchat, dont le succès constitue une menace pour le réseau social. L'application a depuis été retirée de l'App Store. Pour le moment.

Mise à jour – Après un faux départ, le lancement de Slingshot est imminent. Un site dédié a été mis en ligne, annonçant l'arrivée "plus tard dans la journée" (du moins pour les États-Unis) des liens pour télécharger l'application sur iOS et Android. Des comptes sur Facebook, Twitter et Instagram ont également été ouverts pour l'occasion.

Sujet du 10 juin – N'ayant pas pu acquérir Snapchat malgré une offre plus qu'alléchante, Facebook a changé de fusil d'épaule et décidé de lancer son propre service de messagerie éphémère. Baptisé Slingshot, celui-ci va permettre aux usagers d'échanger es photos et des vidéos qui sont détruits quelques instants plus tard. Petite particularité du service : les contenus ne seront visibles qu'en cas de réponse des destinataires.

Encore en développement, Slingshot ne devait pas faire parler de lui avant sa sortie officielle. Malheureusement, les développeurs ont involontairement rendu public le logiciel sur l'App Store. Celui-ci est resté suffisamment longtemps en ligne pour que Mashable repère l'incident et prenne une capture d'écran de la page web. Depuis, le programme a été retiré de la plateforme de téléchargement d'Apple.

Dans un communiqué, le site communautaire a expliqué que, "plus tôt dans la journée, nous avons publié accidentellement une version de Slingshot, une nouvelle application sur laquelle nous travaillons. Avec Slingshot, vous serez en mesure de partager vos instants quotidiens avec plein de gens à la fois. Elle sera bientôt prête". À en croire la capture, Facebook doit la publier ce mardi 10 juin.

La conception de Slingshot est très importante pour Facebook, car le site communautaire veut tuer dans l'œuf tout service ou logiciel qui remettrait en cause son hégémonie dans le réseautage social. Ce n'est pas par hasard que WhatsApp a été acheté 19 milliards de dollars et qu'une offre à 3 milliards de dollars a été avancée pour Snapchat.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés