Lors de l'année fiscale 2013, Sony a vendu davantage de consoles que Nintendo et Microsoft. Un événement qui n'était plus arrivé depuis neuf ans.

Ce n'était plus arrivé depuis près de 10 ans. A la clôture de son exercice fiscal 2013, Sony Computer Entertainment a vendu davantage de consoles de jeux vidéo que son concurrent et compatriote japonais Nintendo, selon les chiffres rapportés par le Nikkei.

Lors de son année fiscale achevée le 31 mars 2014, SCE avait ainsi vendu 18,7 millions de consoles (toutes générations confondues), dont près de 7 millions de PS4, alors que Nintendo n'a vendu sur la même période "que" 16,31 millions de consoles. Le créateur de Mario a vu ses ventes chuter de 31 %, avec l'insuccès de la Nintendo 3DS et de la Wii U.

Ces mauvais résultats expliquent peut-être l'annonce de Nintendo, qui a choisi de fermer son siège européen de Großostheim, en Allemagne, et de licencier les 130 employés qui y travaillaient. Il conservera cependant des bureaux à Francfort. 

Microsoft, de son côté, se retrouve en dernière position et relativement loin derrière, avec 11,6 millions de consoles vendues. Mais la firme de Redmond voit tout de même ses ventes progresser de 16 % grâce à la sortie de la Xbox One en novembre 2013. La console de dernière génération de Microsoft reste cependant moins populaire que la Playstation 4 de Sony, qui a réussi à convaincre les joueurs avec un prix plus bas et une stratégie mieux axée vers les jeux vidéo.

Le Nikkei rappelle que c'est la première fois depuis 2005 que Sony est en tête des fabricants de consoles de jeux. 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés