Pour ses premiers messages publiés sur Twitter, le moins que l'on puisse dire c'est que la CIA a particulièrement soigné son entrée. En deux tweets, la célèbre agence de renseignement américaine a créé un véritable buzz. Il faut dire qu'elle a su jouer avec son propre mythe, qui s'est forgé au fil des révélations sur ses activités et ses opérations clandestines et que l'on retrouve aujourd'hui souvent au cinéma.

Dans son premier message, l'agence centrale de renseignement a ainsi plaisanté en indiquant qu'elle ne pouvait pas confirmer ou infirmer qu'il s'agit de son premier message. Pour un peu, on s'attendrait presque à entendre la CIA dire qu'en cas de capture de son community manager, elle niera avoir eu connaissance de ses agissements.

Son deuxième message, qui est en train de connaître aussi un grand succès sur les réseaux sociaux, indique que la CIA est impatiente de partager de formidables contenus non classifiés avec les internautes. Et pour les autres niveaux de classification ? La CIA, évidemment, ne dira rien. En fait, mieux vaut plutôt se tourner vers WikiLeaks (qui est une cible de l'agence) ou Edward Snowden (qui a travaillé pour eux)

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés