Orange fait désormais la course en tête au niveau des antennes 4G, selon les dernières données de l'ANFR. Désormais devant Bouygues, l'opérateur historique devrait bientôt doubler son rival au niveau de la couverture de la population française.

Orange est en train de prendre l'ascendant sur Bouygues Telecom dans la course au très haut débit mobile. Si l'opérateur historique est encore derrière son rival au niveau de la couverture de la population française vivant en métropole, l'écart entre les deux ne cesse de se réduire. Au rythme actuel, le rapport de force entre les deux entreprises devrait s'inverser dans les tous prochains mois.

Selon les dernières mesures communiquées par Orange et Bouygues Telecom, le premier couvre désormais 60 % de la population française située en métropole (mai 2014) tandis que le second affirme en atteindre 69 % (mars 2014). Mais la filiale du groupe Bouygues connait un développement de son infrastructure bien moins dynamique que celui en cours sur le réseau de l'opérateur historique…

Les données (.pdf) de l'agence nationale des fréquences (ANFR) actualisées au 1er juin 2014 révèlent qu'Orange a dépassé Bouygues sur le nombre de supports 4G en service. Le tableau récapitulatif montre 6083 sites actifs (accueillant 7074 antennes) pour Bouygues contre 6393 (hébergeant 7907 antennes) pour Orange. Comme le rappelle l'ANFR, un support peut accueillir plusieurs antennes.

Contrairement à Orange, qui mise exclusivement sur des installations compatibles avec les fréquences 800 MHz et 2,6 GHz, Bouygues fait surtout appel à ses infrastructures existantes et qui travaillant avec la bande 1800 MHz. Ce dernier a en effet peu de sites pour les fréquences 800 MHz (609) et 2,6 GHz (886). Bouygues profite à fond du feu vert de l'ARCEP l'autorisant à exploiter la bande 1800 MHz.

Concernant les deux autres acteurs du marché de la 4G, SFR et Free Mobile sont au coude à coude. Le premier compte 1675 supports 4G en service contre 1360 pour le trublion des télécoms. Toutefois, la future filiale de Numericable dispose de beaucoup plus d'antennes (2282, réparties entre les fréquences 800 MHz et 2,6 GHz) que Free (1360, toutes dédiées à la bande 2,6 GHz).

Bouygues souffre dans le secteur des télécoms. Il n'est pas improbable de penser que ses difficultés aient pu peser dans le niveau de ses investissements, offrant ainsi à Orange l'opportunité de le doubler. Bouygues pourrait en effet enclencher un plan social qui pourrait toucher jusqu'à un quart de ses salariés. Quoiqu'il en soit, l'opérateur historique devrait très bientôt dépasser Bouygues en matière de couverture.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés