Selon toute vraissemblance, il n'y aura pas de platine Blu-Ray sous le sapin de Noël pour les enfants et grands enfants européens... à moins peut-être de craquer sur la PlayStation 3, pour lequel Sony réserve en priorité ses précieuses lentilles à laser bleu.

Generation-NT indique que « de source quasi certaine les lecteurs à technologie Blu-Ray ne seront pas disponibles avant le début de l’année prochaine« . C’est-à-dire pas avant janvier 2007, au mieux. L’information a été confirmée en ce qui le concerne par Pioneer, l’un des principaux partenaires de Sony au sein de la Blu-Ray Disc Association. En France, seul le graveur BDR-101A de Pioneer est annoncé par certaines boutiques, à un prix supérieur à 800 euros. Mais il reste encore indisponible et devrait donc le rester plusieurs mois.

Tant pis pour papa Noël, qui pourra néanmoins se rattraper sur les platines HD DVD qui, elles, font (très) timidement leur apparition sur le marché. Mais pour le moment aucune n’est encore disponible en France et les marchands n’ont pas encore commencé leur référencement.

Le retard dans la fabrication des lecteurs Blu-Ray pourrait profiter à Sony, qui équipe en priorité ses prochaines PlayStation 3. Il est fort possible qu’au moment des fêtes seules la console de nouvelle génération du japonais soit capable de lire les disques haute-définition Blu-Ray. La bataille de la nouvelle génération des DVD promise en 2006 n’aura donc pas lieu cette année, et l’on se demande de plus en plus si elle aura lieu tout court. Ni les studios ni les industriels ni surtout les consommateurs ne savent à quel sein se vouer et l’illisibilité du marché pourrait tuer dans l’oeuf à la fois le Blu-Ray et le HD DVD. Les industriels et les studios espèrent un mouvement d’adoption aussi fort que lors du passage de la VHS au DVD. Mais ça sera beaucoup, beaucoup plus compliqué de convaincre cette fois les consommateurs de dépenser des centaines d’euros pour bénéficier d’une image dont le gain en qualité n’est pas perçu comme si important que ne le prétendent les industriels.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés