Apple va ajouter un nouveau moteur de recherche dans la liste des alternatives à Google. En plus de Bing (Microsoft) et Yahoo, les usagers sous iOS 8 et Mac OS X Yosemite pourront opter pour DuckDuckGo, un moteur de recherche dont la philosophie est de préserver la vie privée de ses utilisateurs.

Depuis que l'affaire Snowden et les révélations sur le systématisme des activités de surveillance de la NSA ont éclaté au grand jour, le moteur de recherche DuckDuckGo a vu sa popularité exploser. Il faut dire que sa philosophie a tout pour plaire, puisque la société annonce garantir la vie privée de ses utilisateurs en ne conservant aucune information personnelle.

En l'espace d'un an, le trafic de DuckDuckGo a atteint des niveaux très élevés ; le volume de requêtes quotidiennes est ainsi passé de 1,8 million à plus de 5,3 millions. Certes, le géant Google (qui gérait plus de 5,9 milliards de requêtes en 2013) est encore hors de portée, pour longtemps, mais la progression de DuckDuckGo souligne la préoccupation croissante des internautes pour leur vie privée.

Preuve indéniable de l'importance qu'est en train de prendre DuckDuckGo dans le paysage de la recherche en ligne, le moteur va faire ses premiers pas chez Apple. Lors du WWDC 2014, la firme de Cupertino a en effet glissé l'information – certes de manière très discrète – dans une diapositive résumant les nouveautés et les changements qui auront lieu avec iOS 8.

DuckDuckGo sera ainsi proposé comme alternative à Google dans la version iOS 8 de Safari, mais aussi dans le nouvel Mac OS X Yosemite, selon une information de The Verge. Les utilisateurs qui souhaiteraient utiliser une autre solution que celle proposée par la firme de Mountain View verront ainsi dès cet automne DuckDuckGo figurer aux côtés de Bing (Microsoft) et Yahoo dans les options du navigateur.

Un bémol, cependant. DuckDuckGo est listé comme alternative et non pas comme le moteur de recherche par défaut. Cette place revient à Google, qui l'a gagnée suite à une "mise aux enchères". D'après certains bruits de couloir, la firme de Mountain View verserait chaque année pas moins d'un milliard de dollars à Apple pour conserver sa place de moteur de recherche par défaut.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés