Tout comme Microsoft, Sony va entrer sur le marché chinois pour y vendre sa PlayStation 4. En partenariat avec une société locale, la firme japonaise va profiter de la présence d'une zone de libre-échange à Shanghai pour poser un pied dans l'Empire du Milieu,

Cap sur la Chine. Après avoir lancé sa toute dernière console au Japon et dans les principaux marchés occidentaux, Sony se tourne vers l'Empire du Milieu et ses centaines de millions de clients potentiels. L'entreprise nipponne prépare en effet le lancement de la PlayStation 4 chez son immense voisin, via deux coentreprises basées dans la zone de libre-échange à Shanghai.

L'arrivée de Sony en Chine se fait dans le cadre d'un partenariat avec Oriental Pearl, une entreprise chinoise spécialisée dans le divertissement et les loisirs. C'est avec elle que les deux coentreprises ont été mises sur pied, la première étant chargée de s'occuper du matériel tandis que la seconde aura pour mission de gérer les logiciels et les services, selon l'AFP.

L'annonce du lancement de la PlayStation 4 arrive quelques semaines à peine après les déclarations de Microsoft. À la fin du mois d'avril, la société américaine a fait savoir que la mise en vente de la Xbox One dans l'Empire du Milieu était sur les rails. Là aussi, impossible pour Microsoft d'avoir les coudées franches : il a fallu s'allier à une société locale (BesTV en l'occurrence) pour entrer en Chine.

Sony et Microsoft doivent en effet composer avec les contraintes spécifiques du marché chinois, allant de l'interdiction de l'import des consoles à la censure des contenus violents et subversifs. L'établissement d'un partenariat avec une société locale est aussi une condition sine qua non pour accéder à un pays dont le nombre de joueurs potentiels est estimé à 500 millions.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés