Selon le Wall Street Journal, Samsung pourrait sortir d'ici deux mois une nouvelle montre connectée, qui serait cette fois-ci totalement autonome, avec sa propre carte SIM.

Alors qu'Apple n'a pas encore présenté son iWatch, Samsung continue d'essuyer les plâtres des montres connectées. Après l'échec de sa Galaxy Gear, et la sortie d'une nouvelle Galaxy Gear 2 sous Tizen, le fabricant sud-coréen préparerait une nouvelle montre-téléphone, qui fonctionnerait cette fois-ci en toute autonomie, sans avoir besoin d'être connectée en Bluetooth à un téléphone mobile.

Selon le Wall Street Journal qui cite des sources proche du dossier, la nouvelle montre de Samsung aura sa propre carte SIM pour recevoir les appels et pourra prendre des photos, envoyer des e-mails, guider l'utilisateur grâce à son GPS intégré, ou encore surveiller le pouls en temps réel, comme le veulent les nouveaux gadgets de médecine personnalisée qui promettent d'envahir notre quotidien.

La montre-téléphone devrait être commercialisée dès le mois prochain ou le mois de juillet, en partenariat avec des opérateurs télécoms ; Samsung ayant déjà entamé des négociations aux Etats-Unis, en Corée et en Europe. Comme la Galaxy Gear 2, elle fonctionnera sous Tizen OS, le système d'exploitation conçu en interne par Samsung pour prendre son autonomie vis à vis de Google.

Reste à voir si le fait de proposer une montre-téléphone autonome sera un argument marketing suffisant pour assurer enfin du succès aux montres connectées. On peut en douter, tant le nombre de clients prêts à se passer totalement d'un smartphone au profit de l'écran minuscule d'une montre nous paraît limité…

L'ambition de Samsung, cependant, pourrait ne pas être de vendre la montre en grandes quantités, mais plutôt de profiter de ce nouveau gadget pour faire la démonstration technologique de Tizen, et tenter d'entrer en concurrence frontale avec Google et Microsoft, qui offrent tous les deux leurs systèmes d'exploitation embarqués pour les "appareils à porter" (ou "wearable devices"). Or qui contrôle le système d'exploitation contrôle les données et les services associés.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés