Après avoir mis la main sur une société spécialisée dans les drones orbitaux, Google serait sur le point d'acquérir une entreprise dont le domaine d'activité est la conception de satellites. Son acquisition permettrait à la firme de Mountain VIew d'enrichir ses services de cartographie, mais pas seulement.

Mise à jour : la rumeur est aujourd'hui étayée par un article du Wall Street Journal, qui confirme que Google prévoit d'investir entre 1 et 3 milliards de dollars en satellites et de confier le projet à Greg Wyler, fondateur de la société O3b Networks Ltd spécialisée dans les satellites de communication. Wyler aurait déjà une équipe de 10 à 20 personnes sous ses ordres chez Google.

D'après les informations du site américain Techcrunch, qui s'appuie sur trois sources différentes proches du dossier, Google serait en passe de finaliser l'acquisition de Skybox Imaging, une société américaine spécialisée dans la conception de micro-satellites. Le montant de la transaction, si elle aboutit effectivement, pourrait s'élever à 1 milliard de dollars (environ 734 millions d'euros).

Pourquoi la firme de Mountain View accepterait-elle de débourser une telle somme pour une startup (dont la valorisation se situerait entre 500 et 700 millions de dollars, selon nos confrères) ? Sans doute pour les mêmes raisons qui l'ont conduite à acheter l'entreprise Titan Aerospace, dont le domaine d'activité est la mise au point de drones orbitaux.

Skybox Imaging est une entreprise qui fabrique des petits satellites d'observation de la Terre qui sont capables de prendre des photographies et des vidéos en haute résolution. Cette technologie permettrait à Google d'alimenter à sa guise ses différents services faisant appel à des prises de vue en provenance des satellites, comme par exemple Google Maps ou Google Earth.

Google pourrait aussi se servir de Skybox Imaging pour des initiatives particulières, comme le suivi de la déforestation (l'entreprise américaine fournit par exemple depuis 2009 des ressources en informatique aux scientifiques). L'entreprise s'intéresse beaucoup à ce sujet, puisqu'elle a rejoint l'initiative Global Forest Watch, qui vise à suivre l'évolution en quasi-temps réel du déboisement

Si la société Skybox Imaging est spécialisée dans l'imagerie satellite, rien n'interdira à Google de lui confier d'autres tâches si jamais il met la main dessus. On pourrait imaginer qu'en plus de la cartographie, ces satellites pourraient travailler de concert avec les drones de Titan Aerospace ou les ballons-sondes du projet Loon. Par exemple pour fournir un accès à Internet aux zones privées de la moindre infrastructure ?

Les satellites de Skybox Imaging pourraient également servir à développer de nouveaux services aux entreprises, en appuyant le travail cartographique avec les immenses bases de données de la firme de Mountain View, ses algorithmes conçus spécialement pour l'occasion et sa puissance de calcul exceptionnelle.

( photo )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés