Valve a déployé une mise à jour de son client Valve qui introduit la fonctionnalité du streaming local. Celle-ci permet par exemple de lancer un jeu vidéo sur un ordinateur Windows pour ensuite pouvoir y jouer depuis une autre machine sous Linux ou Mac OS X. Le jeu est exécuté sur le PC hôte et le rendu final est ensuite diffusé en streaming vers le client.

En septembre dernier, Valve a présenté SteamOS, un nouveau système d'exploitation basé sur Linux. À cette occasion, l'entreprise américaine n'a pas caché son intention de faire de sa nouvelle plateforme logicielle le point central du divertissement numérique. Et afin d'atteindre cet objectif, une fonctionnalité en particulier sera particulièrement indispensable : il s'agit du streaming local.

Le principe du streaming local

Le principe ? "Vous pouvez jouer à vos jeux Windows et Mac sur votre machine SteamOS. Il vous suffit de lancer Steam sur votre ordinateur actuel pour pouvoir les streamer avec votre machine SteamOS par le biais de votre réseau local sur votre téléviseur", expliquait alors le studio, à la condition que le matériel informatique soit au niveau et que le réseau domestique soit suffisamment rapide.

Sept mois après l'introduction du streaming local, celui-ci est désormais accessible aux joueurs. Une mise à jour du client Valve a en effet été diffusée mercredi pour déployer la fonctionnalité. Grâce à celle-ci, il est possible de lancer un jeu nécessitant d'importantes ressources informatiques depuis un ordinateur adapté, mais d'y jouer depuis une machine à la configuration bien plus limitée.

Le principe du streaming local n'est pas si éloigné du cloud gaming, qui consiste à confier les lourds calculs de rendu de l'image et du son à des serveurs distants très puissants et qui transmettent ensuite le rendu final au joueur, via Internet. Sauf qu'ici, tout transite via le réseau local du domicile et qu'un ordinateur sous Windows joue le rôle des serveurs distants.

Cliquez sur l'image pour la voir en grand :

Comment l'utiliser ?

Dans la rubrique assistance, Valve indique que le streaming local est disponible pour les versions de Windows à partir de Vista (dont la sortie est survenue début 2007). Windows XP n'est donc pas supporté et il n'est pas prévu qu'il le soit. La fonctionnalité n'est pas non plus disponible pour Mac OS X et Linux, mais son ajout est prévu par le studio. Aucune date n'est toutefois disponible.

S'il n'est pas encore possible de streamer à partir des machines sous Mac OS X ou Linux, ces dernières peuvent recevoir le flux envoyé par l'ordinateur Windows hôte. Il faut juste que le client dispose d'un processeur graphique capable de gérer le décodage H.264 au niveau matériel. N'importe quel ordinateur fixe ou portable relativement récent devrait répondre à cette exigence, estime Valve

Concernant l'ordinateur Windows hôte, Valve recommande un ordinateur doté d'un processeur ayant au moins quatre cœurs. Aucune autre recommandation n'est indiquée. Tout dépendra ensuite des capacités de la machine. En fonction de celles-ci, il faudra peut-être jouer sur les réglages graphiques et sonores, en particulier pour que le flux soit aussi fluide que possible.

Et ensuite ?

Les prochaines évolutions du streaming local devraient permettre de streamer à partir d'une machine sous Mac OS X ou Linux. Dans la page présentant les grandes lignes du système, Vlave précise que celui-ci sera aussi "bientôt" étendu à d'autres systèmes. Aucun exemple n'est donné, mais un développement en direction des plateformes mobiles (Android, iOS, Windows Phone) est plausible.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés