Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

WePromise : les candidats aux Européennes s'engagent sur le numérique

L'EDRi, en collaboration avec la Quadrature du Net, a élaboré une charte des droits numériques qu'une cinquantaine de candidats aux élections européennes en France ont accepté de signer.

L'EDRi, une confédération européenne de défense des droits numériques, a mis en place une initiative baptisée WePromise, pour obtenir des candidats aux élections européennes qu'ils s'engagent autour d'une charte des droits numériques. Réciproquement, les internautes soucieux de ces questions peuvent s'inscrire pour s'engager à aller voter dimanche prochain.

La charte se décline en 10 points :

    Je m'engage à promouvoir la transparence, l'accès aux documents et la participation des citoyens

    Je m'engage à soutenir la protection des données et les législations relatives à la protection de la vie privée

    Je m'engage à défendre un accès sans restriction à Internet et aux services en ligne

    Je m'engage à promouvoir la mise à jour de la législation sur le droit d'auteur

    Je m'engage à ne pas soutenir des mesures de surveillance globales et incontrôlées

    Je m'engage à promouvoir l'anonymat en ligne et le chiffrage

    Je m'engage à ne pas soutenir les mesures d'application privatisées des lois en dehors de l'état de droit

    Je m'engage à soutenir le contrôle de l'exportation des technologies de surveillance et de censure

    Je m'engage à soutenir le principe des modèles pluripartites

    Je m'engage à promouvoir les logiciels libres

En France, à l'heure où nous publions ces lignes, 59 candidats ont accepté de signer la charte, ce qui fait de la France le deuxième pays où les engagements sont les plus nombreux, derrière l'Espagne (64) mais devant l'Allemagne (52).

Il s'agit pour une grande majorité des candidats du Parti Pirate, de Nouvelle Donne et de EELV, mais l'on trouve également dans la liste des candidats de Debout la République, ou du Parti SocialistePour le moment, aucun candidat UMP n'a signé l'appel, ni aucun candidat du Front National.

Bien sûr, comme le veut l'adage, les promesses n'engagent que ceux y croient.