Twitter chercherait à absorber SoundCloud, un service de collaboration musicale, pour plus de 700 millions de dollars. Cette opération permettrait au réseau social de renouer avec la croissance. Le site communautaire a déjà une petite expérience dans la musique, avec son ancien service Twitter Music.

À en croire les informations du site américain Re/Code, qui s'appuie sur des sources proches du dossier, Twitter chercherait à acheter SoundCloud, une importante plateforme sociale de distribution musicale à travers laquelle les usagers peuvent partager et promouvoir leurs créations, mais aussi les commenter et les soutenir. L'opération, si elle a lieu, pourrait s'élever à plus de 700 millions de dollars.

Twitter et SoundCloud ont pratiquement la même taille. À la fin du mois de décembre, le réseau social comptait 241 millions d'utilisateurs actifs dans le monde tandis que le service audio revendiquait en 2013 250 millions de membres. S'il est certain qu'une part non négligeable d'internautes est inscrite sur les deux plateformes, l'achat de SoundCloud provoquerait un regain de croissance pour Twitter.

Le site communautaire connaît en effet un passage à vide. Plusieurs signaux inquiétants ont été décelés lors de la présentation de ses premiers résultats financiers, dont une baisse significative du nombre de nouveaux abonnés et un recul important du nombre de vues des flux d'activité, c'est-à-dire les pages dans lesquelles sont affichés les messages des utilisateurs ainsi que les publicités.

À défaut de pouvoir compter sur ses propres forces, l'acquisition de SoundCloud permettrait à Twitter de retrouver le chemin de la croissance, ou plus exactement de lui donner un coup de fouet, mais aussi de diversifier ses services et d'étendre par la même occasion le nombre de ses utilisateurs, dont les données personnelles sont souvent décrites comme le pétrole du 21ème siècle.

L'achat de la plateforme sociale de distribution audio aurait d'autant plus de sens que Twitter a déjà manifesté son intérêt pour la musique. L'an dernier, la startup We Are Hunted a été absorbée et a donné naissance à Twitter Music. Certes, le service n'a pas rencontré le succès escompté, puisque celui-ci a jeté l'éponge ce printemps, mais il a démontré tout l'intérêt du réseau social pour ce secteur.

Décrit comme le "YouTube de la musique", SoundCloud n'a, selon Re/Code, signé aucun accord de licence avec les principaux labels. Or, la présence sur le service de certaines chansons issues du catalogue des grandes majors pourrait causer quelques ennuis à Twitter, à l'image des soucis judiciaires que Google a dû traiter après avoir mis la main sur YouTube.

( photo : CC BY-ND Jonas Forth )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés