Yahoo a procédé au rachat de Blink, une application mobile proposant un service similaire à Snapchat. Avec Blink, les usagers peuvent s'envoyer des messages et des contenus éphémères, puisque ceux-ci disparaissent au bout de quelques instants.

Yahoo croque une nouvelle startup. Le portail américain vient en effet de prendre le contrôle de Blink, une application mobile très proche de Snapchat, puisqu'elle propose aussi une messagerie instantanée qui supprime au bout de quelques instants les messages et les contenus audiovisuels échangés entre les membres du service.

L'acquisition opérée par Yahoo lui permet de mettre un pied dans un secteur en pleine expansion. Des logiciels comme Snapchat, Instagram, Vine, WhatsApp, Line connaissent en effet une popularité incroyable, en particulier chez les jeunes, à tel point qu'ils délaissent partiellement les réseaux sociaux plus classiques, comme Facebook, pour se retrouver sur d'autres espaces, moins fréquentés par les adultes.

Cette situation n'a pas échappé à Facebook, qui a tenté d'acheter Snapchat, sans succès, et s'est offert WhatsApp et Instagram. Le site communautaire veut non seulement empêcher l'émergence du futur Facebook, qui pourrait le tuer, exactement comme Facebook a tué MySpace, mais aussi profiter d'autres relais de croissance.

Blink ne devrait pas survivre à cette acquisition. L'application mobile sera vraisemblablement retirée des différentes boutiques en ligne dans lesquelles elle était référencée. En revanche, les salariés de Blink rejoindront les rangs de Yahoo et travailleront sur les outils de communication du portail américain, notamment dans le cadre de sa stratégie mobile.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés