Amazon lance en France sa monnaie virtuelle Amazon Coin, avec un coût indexé sur l'euro, alors qu'il est indexé sur le dollar aux Etats-Unis. Un choix qui montre qu'Amazon ne cherche pas à créer une nouvelle monnaie à échelle mondiale.

Il y a déjà plus d'un an, Amazon lançait aux Etats-Unis sa propre monnaie virtuelle, les Amazon Coins, qui ne peut en rien être comparée au Bitcoin ou à toutes les autres monnaies virtuelles créées sur son modèle. Les Amazon Coins n'ont rien d'anonyme, ni de décentralisé, et n'ont pas de cotation propre. Il s'agit simplement d'une réserve d'argent libellée en "Amazon Coins" qui ne peut être dépensée (pour le moment ?) que chez Amazon, avec un cours fixe.

Aux Etats-Unis, Amazon avait lancé sa monnaie sur la base d'une stricte parité avec le dollar, un centime équivalent à 1 Amazon Coin. Pour son lancement en France, annoncé ce mardi, le marchand a choisi de conserver ce modèle très simple, mais en le basant cette fois-ci sur l'euro.

En effet, Amazon annonce que "pour célébrer le lancement du programme Amazon Coins, les utilisateurs de smartphones et tablettes Android recevront gratuitement 500 Coins, d’une valeur de 5 €". Aussi, l'Amazon Coin français basé sur l'euro ne vaudra pas l'Amazon Coin américain basé sur le dollar. Il s'agit d'un choix qui risque à terme de poser des difficultés, notamment pour revendre des Amazon Coins ou les dépenser sur une boutique libellée en Amazon Coins US. A l'heure où il parle de concurrencer Visa et Mastercard, ce choix confirme qu'Amazon n'a pas l'intention de faire de sa monnaie un nouvel étalon mondial pour le e-commerce, mais simplement un porte-monnaie électronique localisé.

Pour le moment, les Amazon Coins ne peuvent être dépensés que dans l'App-Shop d'Amazon pour Android et Kindle Fire. Ils ne peuvent pas être utilisés pour acheter des livres papiers, des Blu-Ray ou autres produits high-tech.

Les clients du service seront crédités de leurs 500 pièces en cas de téléchargement entre le 13 mai et le 26 mai 2014. En choisissant d'utiliser la monnaie d'Amazon plutôt que des euros, les clients pourront "économiser jusqu’à 10 % et ainsi payer leurs applis et leurs jeux moins cher", assure la firme. 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés