Une nouvelle page de l'histoire de Microsoft se tourne. Son fondateur Bill Gates a décidé le 30 avril dernier de vendre 4,6 millions de parts de la firme de Redmond, cédant sa place de premier actionnaire privé à Steve Ballmer et ses 333,2 millions d'actions.

Bill Gates détient désormais 330,1 millions d'actions, soit toujours près de 4 % du groupe. Avec un prix moyen de 40,3 dollars l'actions, Bill Gates a empoché un peu plus de 185 millions de dollars dans cette dernière opération de vente, qui ne fait que perpétuer une cession progressive de toutes ses actions dans Microsoft, qu'il avait créé en 1975.

L'homme d'affaires, qui a décidé de consacrer l'essentiel de sa fortune à des actions caritatives à travers sa fondation Bill & Melinda Gates, cède 20 millions d'actions tous les trois mois. A ce rythme, il ne sera plus au capital de Microsoft d'ici 2018.

En 1986, au moment où Microsoft faisait son entrée en bourse au Nasdaq, Bill Gates possédait 49 % de Microsoft. Le nouveau président du groupe, Satya Nadella, ne détient qu'un peu plus de 1 million d'actions.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés