Corédactrice du rapport Lescure, Juliette Mant a été nommée conseillère d'Aurélie Filippetti en charge du numérique au ministère de la culture.

Le ministère de la Culture a fait publier ce mardi au Journal Officiel un arrêté du 25 avril 2014 qui nomme Juliette Mant conseillère chargée des politiques numériques dans le cabinet de la ministre Aurélie Filippetti. Jeune juriste spécialisée dans le droit des médias et de la culture, ancienne collaboratrice parlementaire du député socialiste Marcel Rogemont, Juliette Mant était l'une des trois rapporteurs de la mission Lescure.

Il est donc aisé d'imaginer que la nouvelle conseillère numérique d'Aurélie Filippetti fera tout pour soutenir les propres thèses qu'elle a cosignées lorsque viendra le temps de défendre le projet de loi Création, qui transpose une partie des préconisations du rapport Lescure. En particulier, lorsqu'il s'agira de défendre l'idée redoutable de donner au CSA les pouvoirs de censurer le web par une forme de chantage au filtrage exercé auprès des intermédiaires techniques et des plateformes d'hébergement de contenus.

Le site Electron Libre ajoute avec malice une précision utile. Juliette Mant succède à ce poste à Sophie-Justine Lieber, énarque qui a intégré en 2004 le Conseil d'Etat. Or sa mission ministérielle étant terminée, Mme Lieber "retourne au Conseil d’Etat, où le projet de loi Création devra être supervisée dans les mois qui viennent".

Rappelons qu'un autre ancien de la mission Lescure, son coordinateur Jean-Baptiste Gourdin, a lui-même été recruté comme chef de cabinet du président du CSA.

(source photo : Arcueil Ensemble)

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés