Google Street View vient de mettre en ligne toutes ses archives afin de proposer une nouvelle fonctionnalité : le voyage dans le temps. Concrètement, le service de navigation virtuelle permet de voir l'évolution d'un lieu, en comparant les clichés pris par les Google Cars au fil des années.

L'urbanisme sera-t-il un jour enseigné en faisant appel à Google Street View ? En photographiant régulièrement les rues des villes et villages du monde entier, le service de navigation virtuelle concocté par la firme de Mountain View offre un outil potentiellement très intéressant pour observer l'urbanisation, l'évolution architecturale des cités et l'organisation des territoires.

Aujourd'hui, nous n'en sommes pas encore là. Cependant, la dernière initiative de Google vient justement conforter la perspective d'utiliser Street View dans le cadre de travaux sur l'urbanisme (après tout, l'outil est bien utilisé pour évaluer la distribution des insectes sur un territoire). Et pour cause, la société américaine vient d'ajouter une "machine à remonter le temps" dans son service.

Concrètement, Google a puisé dans ses archives pour développer un outil permettant de constater les changements de certains lieux au fil des années. Bien sûr, Street View n'est pas capable de remonter très loin dans le temps, puisque le service a été mis en route en 2007. Mais il permet toutefois d'observer l'histoire récente des villes. Et en sept ans, certains lieux ont bien changé.

Google, dans son billet de blog, prend trois exemples : la sortie de terre de la Freedom Tower, dont la construction a en fait commencé en 2006 et s'est achevée l'an dernier ; la construction du stade de la Coupe du monde 2014 de Fortaleza, au Brésil ; la destruction puis la reconstruction de la ville d'Onagawa après le séisme et le tsunami qui ont ravagé les côtes japonaises en 2011.

L'outil, évidemment, a ses limites. La machine à remonter dans le temps ne couvre pas tous les lieux, même si Google dit avoir mis en ligne toutes ses archives. La fonctionnalité n'est accessible qu'à la condition de voir une horloge apparaître dans la partie supérieure gauche de l’image Street View. En outre, les différentes dates disponibles dépendent de la fréquence de passage d'un Google Car dans le lieu indiqué.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés