Kaspersky a publié une carte présentant les menaces qu'il détecte en temps réel dans le monde entier. L'occasion pour l'éditeur de logiciels de sécurité de rappeler la gamme de ses produits destinés justement à intercepter ces dangers.

Lorsque l'on est une société qui vit de la sécurité informatique, il est préférable pour la pérennité de son activité de présenter des chiffres décrivant une menace élevée afin de justifier l'achat de produits conçus justement pour la neutraliser. Cela ne veut pas dire que les logiciels malveillants et les attaques informatiques sont rares ou inexistants, mais il faut avoir conscience de l'enjeu économique qui se dessine en toile de fond.

Kaspersky, qui s'était montré très alarmiste en 2011 suite à la détection du virus Stuxnet ("l'environnement numérique devient de plus en plus dangereux, à cause du fort développement des téléphones mobiles et des smartphones ou encore à cause d'attaques comme celle du virus Stuxnet", selon son fondateur), a ainsi mis en ligne une carte montrant les menaces que l'éditeur détecte via ses logiciels.

Repérée par BGR, cette carte affiche en temps réel les dangers que les produits de Kaspersky repèrent grâce à leurs outils : cela va du scan pour repérer des vulnérabilités à la détection de la moindre intrusion, en passant par l'antivirus mail, à la détection de logiciels malveillants sur le web et au balayage de l'ordinateur (ou d'un fichier, dossier ou répertoire particulier).

La présentation est évidemment spectaculaire, avec des couleurs clignotant constamment et des arcs de cercle traversant sans relâche les pays et les continents. Une carte saisissante, qui révèle par exemple que la France est le septième pays le plus infecté, selon les mesures de Kasperky. Mais une carte qui heureusement ne manque pas de rappeler la gamme antivirus proposée par Kaspersky.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés