Conscient que les utilisateurs de Facebook ne veulent pas tout partager avec la terre entière, le réseau social annonce Nearby Friends, une fonction qui permet de savoir si des amis sont à proximité, à condition que chacun accepte de partager cette information.

Facebook a annoncé jeudi l'arrivée d'une nouvelle fonctionnalité de partage de localisation géographique, baptisée Nearby Friends ("amis à proximité"), qui ne sera pas activée par défaut. Lorsque l'utilisateur décidera d'activer la fonctionnalité sur l'application mobile de Facebook, il pourra savoir quand ses amis qui ont eux-même activé Nearby Friends sont à proximité, pour faciliter les rencontres "dans la vie réelle".

La fonctionnalité sera présente uniquement sur les application Android et iPhone de Facebook, et sera déployée dans les prochaines semaines.

Alors que Facebook est régulièrement attaqué pour son irrespect de la vie privée ou pour ses réglages trop complexes, l'outil est cette fois-ci conçu de façon intelligente, et fait disparaître les barrières psychologiques qui peuvent exister avec des outils de partage de localisation un peu trop indiscrets comme Foursquare, où l'on signale à tout le monde sa position géographique. Avec Nearby Friends, Facebook permet de choisir les groupes d'individus qui peuvent vérifier si l'on est à proximité (tous ses amis, les amis proches seulement, ou une liste spécifique d'amis), et la fonctionnalité ne fonctionne qu'entre utilisateurs qui ont choisi réciproquement de se donner cette possibilité.

"Si vous activez Nearby Friends, vous pouvez aussi choisir de partager une localisation précise avec des amis en particulier que vous choisissez, pour une période de temps déterminée, telle que la prochaine heure", précise Facebook. "Quand vous partagez une localisation précise, l'ami que vous choisissez verra exactement où vous êtes sur une carte, ce qui aidera se trouver. Vous pouvez alors vous rencontrer et passer du temps ensemble".

Enfin, l'application permet aussi de voir quand ses amis ne sont pas à proximité, mais en séjour à l'étranger ou dans une autre ville.

Evidemment, si le partage de la localisation reste visible uniquement par les amis qui ont eux-mêmes activé la fonction, les données restent collectées par Facebook qui pourra aussi les exploiter pour affiner le profil de l'internaute et lui proposer des publicités ciblées, en fonction des endroits qu'il croise. 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés