La Fédération Internationale de l'Industrie Phonographique (IFPI), lobby mondial des majors du disque, pourrait porter plainte dans quelques semaines contre le géant Yahoo.

Selon Bloomberg, l’IFPI reproche à Yahoo de fournir sur son portail chinois des liens vers des sites web qui contiennent de la musique proposée illégalement. Yahoo China est opéré par Alibaba.com, qui lui-même est possédé à 40 % par la société Yahoo ! Inc. « Nous avons débuté la procédure et il nous semble que nous sommes en route vers un procès« , a annoncé John Kennedy, le président de l’IFPI. « Si les négociations peuvent l’éviter, tant mieux« , a-t-il toutefois ajouté pour laisser place à un accord amiable avec le géant de l’internet.

Depuis le 1er juillet une loi fédérale chinoise prévoit une amende de 100.000 yuans (environ 10.000 euros) pour ceux qui mettent illégalement à disposition des œuvres protégées par le droit d’auteur sur Internet. Elle condamne également de complicité la personne qui crée des liens vers ces contenus, « si elle sait ou doit savoir que l’œuvre, l’interprétation ou l’enregistrement vidéo ou sonore lié violait [les droits d’auteur]« .

L’an dernier, les majors de l’industrie du disque réunies par l’IFPI avaient déjà porté plainte contre Baidu.com, le Google chinois. Le moteur de recherche et l’IFPI se sont réunis le 30, mais n’ont pas trouvé d’accord amiable. Selon la Fédération, les termes de l’accord proposés par Baidu auraient été « inacceptables« .

« Si j’étais directeur [de Yahoo], je serais nerveux. Si j’étais un actionnaire, je serais nerveux« , a menacé John Kennedy, en notant qu’il est « assez étrange de voir de telles entités côtées en bourse exploiter des infractions aussi flagrantes« .

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés