Long-métrage incontournable de la culture geek, Retour vers le futur 2 fait toujours rêver petits et grands près de vingt-cinq ans après sa sortie au cinéma. Il faut dire que le film regorge d'appareils et de gadgets merveilleux. Qui n'a pas un jour rêvé de porter les baskets futuristes de Marty McFly avec laçage automatique ou de glisser avec classe sur un hoverboard, le skateboard volant du futur ?

L'action se déroulant en octobre 2015, d'aucuns s'interrogent si la réalité rattrapera la fiction. Car pour l'instant, les technologies aperçues dans le film sont encore loin d'avoir été démocratisées. Si certaines sont au stade du prototype plus ou moins avancé, d'autres doivent encore dépasser le stade de la table à dessin.

Dans le cas de l'hoverboard, plusieurs tentatives ont vu le jour, certaines mensongères (comme HUVr) d'autres plus prometteuses. On se souvient ainsi du Mag-Surf mis au point par l'université Denis Diderot, un skateboard supraconducteur capable de léviter au-dessus de rails magnétiques et capable de transporter une charge de plus de 100 Kg.

Il s'avère que Google aussi s'est penché sur l'hoverboard, sans succès. Le site Fast Company signale ainsi que le laboratoire Google X a tenté de construire un skateboard capable de flotter au-dessus du sol grâce à un effet magnétique. Les efforts de la firme américaine n'ont toutefois pas payé, notamment du fait de problèmes au niveau de la polarité et de la stabilité. Le projet est pour l'heure abandonné.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés