Amazon n'a pas de projet immédiat concernant Bitcoin, qu'il juge encore trop confidentiel. En revanche, le géant du commerce électronique pourrait proposer son propre système de paiement qui contournerait des sociétés de cartes de crédit comme Visa et American Express.

Géant incontournable de la vente en ligne, Amazon s'efforce depuis quelques années de consolider ses positions dans des secteurs hautement stratégiques pour son activité principale, comme la logistique et les transports, en bousculant certains principes (livraison le dimanche et les jours fériés) ou se montrant quelque peu révolutionnaire (livraison par drones).

Les efforts d'Amazon existent aussi dans le secteur du paiement sur Internet. L'entreprise de e-commerce a lancé plusieurs initiatives en la matière, comme la mise au point de sa monnaie virtuelle (Amazon Coins) ou l'ouverture d'un nouveau service permettant de s'identifier et de payer dans la foulée. En fin de compte, il ne manquait plus que l'annonce de la prise en charge du Bitcoin sur la plateforme.

Malheureusement pour les aficionados de la monnaie électronique, l'arrivée du Bitcoin n'est pas pour tout de suite. Dans un entretien à Re/Code, le responsable des paiements sur Amazon a confié que la question du support de cette nouvelle devise a été posée en interne – comment aurait-il pu en être autrement, vu le battage médiatique autour du Bitcoin ? -, mais qu"une réponse favorable ait été apportée.

Concurrencer MasterCard et VISA

Amazon considère en effet que les clients et les vendeurs réellement intéressés par Bitcoin ne sont pas suffisamment nombreux pour justifier le basculement vers Bitcoin ou, plus exactement, de proposer cette monnaie électronique comme un moyen de paiement alternatif. Cependant, le géant du e-commerce reconnaît bien volontiers qu'il y a des avantages à manipuler une monnaie électronique "globale".

En revanche, Amazon réfléchit à échapper aux cartes bancaires. "Si nous sentons que nous pouvons faire mieux qu'American Express et Visa, et si nous avons le sentiment que cela aille de l'expérience utilisateur, c'est quelque chose que nous ferions. Mais il faudrait vraiment avoir quelque chose de mieux que ce qu'ils font" pour aller effectivement au-devant des sociétés de cartes de crédit.

Qu'il s'agisse du Bitcoin ou d'un service de paiement rivalisant avec Visa et American Express, la question est de savoir *à quel moment* Amazon compte basculer, plutôt que de se demander *si* le géant américain va basculer. Car si la société ne se lance pas d'elle-même, elle sera sans doute poussée par l'évolution du marché (à l'image de PayPal, qui s'y intéresse).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés