En parallèle de l'acquisition de SFR par Numericable est apparue l'hypothèse d'un rachat de Bouygues Telecom par Free Mobile. Si cette perspective est encore loin d'être certaine, elle est toutefois astucieusement entretenue...

C'est une petite phrase qui n'a l'air de rien, mais qui entretient astucieusement la rumeur d'une éventuelle acquisition de Bouygues Telecom par Free Mobile. En déplacement à la Halle Freyssinet, qui doit devenir un incubateur de startups, Xavier Niel s'est en effet exprimé sur ce sujet – il est vrai pressé par les journalistes – en déclarant qu'il n'avait aucunement l'intention d'acquérir Bouygues… Construction.

"J'ai entendu des rumeurs ici ou là, je tiens à le dire, c'est faux : je n'ai aucun projet de rachat de Bouygues Construction dans le cadre des travaux de la Halle Freyssinet !", a-t-il lâché, dans des propos rapportés par La Tribune. Évidemment, le fondateur de Free sait pertinemment qu'il n'a jamais été question d'acquérir cette autre filiale du groupe Bouygues, spécialisée dans le bâtiment et les travaux publics.

Si Xavier Niel botte intelligemment en touche, il n'a toutefois pas écarté le scénario d'une fusion entre Free Mobile et Bouygues Telecom. Certes, un proche du chef d'entreprise affirmait encore en début de semaine au Parisien que ce scénario n'était pas un objectif de l'opérateur. Mais c'est oublier que des discussions ont été engagées entre les deux sociétés.

Initialement, l'accord signé à la mi-mars entre les deux groupes devait être exécuté à condition que l'offre de Bouygues Telecom pour acquérir SFR soit validée par Vivendi. Mais dans la mesure où la multinationale a choisi Numericable, celui-ci n'est a priori plus d'actualité. Sauf que des discussions seraient toujours en cours, en prenant en compte cette fois le fait que Numericable et SFR vont s'unir.

Free Mobile et Bouygues Telecom devront-ils se résoudre à se rapprocher ? En tout cas, c'est une perspective qui a les faveurs du gouvernement. Devant une commission de l'Assemblée nationale, Arnaud Montebourg a rappelé la vision industrielle de l'exécutif en matière de téléphonie mobile : et celle-ci se déroule avec trois opérateurs et non quatre comme aujourd'hui.

( photo : Xavier Niel – CC BY LeWeb13 )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés