Amazon rachète ComiXology, géant américain de la distribution de bandes dessinées numériques, qui a également implanté son premier bureau européen à Paris.

Amazon a annoncé jeudi l'acquisition pour un montant confidentiel de la société ComiXology, éditrice de la plateforme de bandes dessinées du même nom. Fondé en 2007 avec l'ambition de faciliter l'achat et la lecture des comics et autres mangas sur écrans, ComiXology s'est tournée immédiatement vers la création d'une plateforme très intégrée, inspirée de ce que proposent iTunes ou iBooks pour l'achat de musique ou de livres sur supports tactiles. L'inspiration puisée chez Apple est allée jusqu'à proposer un format fermé, propriétaire, qui oblige à lire les BD achetées en passant par l'application de ComiXology, disponible sur iOS, Android, Kindle et Windows 8.

L'une des principales innovations de ComiXology est sa technologie "Guided View", qui permet de lire les bandes dessinées en plein écran, case par case, dans l'ordre voulu par l'auteur :

La plateforme distribue les bandes dessinées de plus de 75 éditeurs, et permet également à des créateurs indépendants de s'y faire connaître. La société qui compte actuellement 45 000 titres en catalogue dispose de bureaux à New York, où elle gardera son siège, à Los Angeles, et à Paris.

"Nous avons longtemps eu pour objectif de convertir le monde entier en fan de BD. Avec l’aide d’Amazon, cet objectif fou est plus réalisable que jamais. Avec le Kindle, Amazon a réinventé l’expérience de lecture, comme comiXology a pu le faire pour les BD, comics et mangas", se réjouit le PDG de ComiXology, David Steinberg, dans un message aux clients de la plateforme. "ComiXology conservera son identité en tant que filiale d’Amazon et nous sommes encore plus proches d’amener la BD toujours plus loin. Nous sommes sûrs que – avec Amazon à nos côtés, qui partage notre désir d’innovation et une écoute constante du client – nous n’en sommes qu’au début."

Selon FrAndroid, le succès de la plateforme "provient essentiellement des ventes de comics issus des deux géants de l’édition du secteur : Marvel et DC". De son côté, le spécialiste Actualitté précise que 11 à 12 % des ventes de BD aux Etats-Unis se font en dématérialisé, et que la plateforme rachetée par Amazon est un acteur incontournable du marché.

"Selon nos premiers retours, cette acquisition ne manquera pas de se concrétiser par une diminution du prix de vente, pour assurer la consolidation du monopole Amazon, déjà implacable dans la littérature, et maintenant assuré dans le domaine de la BD", prédit également Actualitté.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés